Canadiens de Montréal

Une offre hostile de Bergevin à un jeune buteur?

Publié | Mis à jour

En juin 2019, Marc Bergevin avait secoué la planète hockey entière en déposant une offre hostile à l’attaquant Sebastian Aho, des Hurricanes de la Caroline. 

À la recherche d’un attaquant capable de dynamiser son top-6, le DG du Tricolore n’avait pas hésité à tenter cette option de moins en moins conventionnelle. Il avait bâti sa proposition en garantissant 22 millions de dollars en argent réel à Aho lors des 12 premiers mois du partenariat.  

Le CH, une équipe très riche, tentait alors de couper l’herbe sous le pied du propriétaire des «Canes», Tim Dundon. À maintes reprises, ce dernier avait, dans le passé, démontré qu’il n’était pas friand des dépenses astronomiques concernant son équipe de hockey. 

Rapidement, toutefois, Dundon, avait égalé l’offre de Bergevin et l’affaire avait été classée. 

Les amateurs des Canadiens n’ont toutefois pas oublié cette tentative de leur directeur général. Même si le coup n’a pas fonctionné, plusieurs ont applaudi la témérité de Bergevin. 

Tenter la chose à nouveau? 

Près de 15 mois ont passé depuis ce rocambolesque épisode, mais certaines choses n’ont pas changé, notamment le besoin criant, pour le CH, de mettre la main sur un bon ailier capable d’évoluer sur les deux premiers trios de l’équipe. 

À ce sujet, plusieurs scénarios, des plus farfelus aux plus plausibles, sont balancés à gauche et à droite depuis quelques semaines (transaction, marché des joueurs autonomes)... 

Le réputé site «The Athletic» a toutefois, samedi matin, présenté une nouvelle possibilité des plus intéressantes. 

Dans un texte rédigé conjointement par Arpon Basu et Marc-Antoine Godin, il est notamment question de la pertinence d’une potentielle (et nouvelle!) offre hostile que Bergevin pourrait déposer au jeune attaquant des Stars, Denis Gurianov. 

Il est important de préciser ici qu’il ne s’agit pas d’une rumeur, ni même d’une information rapportée, mais bien d’une prise de position des deux journalistes, qu’ils expliquent d’ailleurs très clairement.  

D'ailleurs, il y a à peine quelques mois, Marc Bergevin avait mentionné qu'il «n'était pas du tout fermé à l'idée de déposer une nouvelle offre hostile en 2020».

Une aisance financière en déclin  

Le propriétaire des Stars, Tom Gaglardi, est l’une des personnes les plus riches au Canada, mais sa richesse, rappellent Godin et Basu, est majoritairement le fruit des secteurs de l’hôtellerie et de la restauration, deux branches affaiblies de beaucoup par la pandémie de COVID-19. 

Avoir le retour des partisans dans les amphithéâtres (revenus aux guichets) qui est loin d’être assuré pour la prochaine saison, Gaglardi pourrait logiquement devoir se montrer plus avare dans les prochaines semaines. 

Qui plus est, les Stars devront prochainement faire signer des contrats à trois importants joueurs autonomes avec compensation : Radek Faksa, Roope Hintz et Gurianov lui-même.

Crédit photo : Photo AFP

Mais la formation texane a déjà promis 27 millions $ à quatre attaquants qui ne rajeunissent pas : Tyler Seguin, Jamie Benn, Joe Pavelski et... Alexander Radulov. 

Et en 2021-2022, précise The Athletic, ces quatre joueurs coûteront aux Stars la «modique» somme de 34 millions $. Ce sera également l’année où le prochain contrat du défenseur Miro Heiskanen commencera à exercer un impact sur la masse salariale du club. 

Comment procéder?  

Basu et Godin, s’appuyant des recherches et projections, avancent que le prochain contrat de Gurianov devrait tourner autour de deux ans à raison d’un salaire d’un peu plus de deux millions de dollars par saison. 

Les deux hommes proposent donc à Bergevin de déposer une offre hostile de quatre ans qui rapporterait 4,5M$/an à Gurianov.

Le prix à payer pour Bergevin si les Stars laissent partir leur #34? Un choix de première ronde et un troisième choix en 2021.

Âgé de 23 ans, Denis Gurianov est un ailier de 6’3 et 200 livres. Sa principale force, selon tous les experts, est son tir sur réception (la preuve se retrouve dans la vidéo ci-dessus). Le Russe est également très rapide et explosif et transporte la rondelle avec aisance. 

L’an dernier, à sa première saison dans la LNH, il a récolté 29 points, dont 20 buts, en 69 matchs. Il a ajouté neuf filets lors des plus récentes séries éliminatoires.