Crédit : AFP

LNH

La priorité des Oilers

Publié | Mis à jour

Questionné sur sa priorité en vue de l’ouverture du marché des joueurs autonomes, le 9 octobre, le directeur général des Oilers d’Edmonton, Ken Holland, est sans équivoque: il veut un gardien.

«Nous devons faire quelque chose avec notre filet», a dit le DG, cité par le site web de la Ligue nationale de hockey.

La saison dernière, la formation de l’Alberta comptait sur les services des gardiens Mikko Koskinen et Mike Smith. Le premier est sous contrat pour encore deux saisons, alors que le deuxième deviendra joueur autonome dans les prochains jours.

«J’ai eu des discussions avec l’agent de Mike Smith, Kurt Overhardt, à plusieurs reprises dans les trois dernières semaines et je lui ai dit que nous considérions toujours son client. Cependant, je veux attendre le 9 octobre et voir ce qu’il y aura sur le marché», a dit Holland.

Quand on jette un coup d’œil aux gardiens qui doivent devenir joueurs autonomes, on comprend que Holland veut être patient.

Henrik Lundqvist, Braden Holtby, Robin Lehner, Corey Crawford, Jimmy Howard, Jacob Markstrom et Thomas Greiss sont tous des options qui pourraient intéresser les Oilers.

Puljujarvi dans les plans

Holland a aussi confirmé qu’il s’attendait à ce que l’attaquant Jesse Puljujarvi soit de retour dans Amérique du Nord pour la saison 2020-2021.

L’an passé, le quatrième choix au total du repêchage de 2016 n’était pas heureux avec les Oilers et a choisi de ne pas signer de nouveau contrat avec l’équipe. Il a donc disputé la campagne 2019-2020 dans la meilleure ligue de sa Finlande natale, la Liiga.

«J’ai un certain optimisme qu’il nous reviendra pour diverses raisons, a affirmé Holland. C’est un joueur autonome avec compensation et il ne peut pas jouer dans la LNH à moins que nous le signions ou l’échangions. Je suis ouvert à tout, mais cela doit avoir du sens.»

En 139 parties avec les Oilers, l’athlète de 22 ans a seulement récolté 37 points. La saison dernière, en Finlande, l’ailier a obtenu 53 points, dont 24 buts, en 56 matchs.

«Je pense que le fait que Jesse soit retourné en Finlande l'année dernière a fait en sorte qu’il est mieux dans sa peau. Il a eu une excellente année et fini dans le top 5 des buteurs de la Liiga. Je pense qu'il avait probablement perdu un peu confiance en lui, comme le font beaucoup de jeunes joueurs, et il l'a récupérée, donc [il] se sent mieux dans sa peau. Certes, il y a des opportunités ici pour les jeunes attaquants. Nous sommes toujours à la recherche de bons jeunes attaquants. Il y a autant d'opportunités ici que dans d'autres villes.»