TENNIS-FRA-OPEN-MEN

Crédit : AFP

Tennis

Shapovalov tire à boulets rouges sur Roland-Garros

Publié | Mis à jour

Le Canadien Denis Shapovalov a vu son parcours s'arrêter au deuxième tour, jeudi, à Roland-Garros.

Et l'athlète de 21 ans ne s'est pas gêné pour dire sa façon de penser sur l'organisaiton du tournoi lors de son point de presse, après l'élimination.

«L’organisation est affreuse, a-t-il déploré. Ils ne font pas du bon boulot. Après un match de cinq heures, je dois jouer en double. On aurait dû planifier autrement et c’est inacceptable. Nous sommes dans un tournoi du Grand Chelem, ne l’oublions pas.»

«Et la bulle? Quelle bulle? s’est-il demandé. Il n’y en a pas. On peut quitter l’hôtel et aller se balader en ville sans problème. Il n’y a personne pour vous arrêter. C’était mieux géré à New York.»

Défaite en double

En bon guerrier et surtout par respect pour son partenaire, l’Indien Rohan Bopana, Shapovalov s’est bel et bien pointé sur le court pour disputer son match de double plus tard.

Mais la rencontre, achevée en 51 minutes, a tourné — sans surprise — à l’avantage de Pospisil et de l’Américain Jack Sock, qui ont uni leurs efforts pour l’emporter en deux manches identiques de 6-2.