Crédit : AFP

Baseball - MLB

Les Twins «améliorent» leur record de médiocrité

Publié | Mis à jour

Avec leur redoutable attaque et une performance inspirée sur le monticule, les Yankees de New York n’ont fait qu’une bouchée des Indians, à Cleveland, en les battant 12 à 3 lors du premier match de leur série de premier tour, mardi soir.

Les Bombardiers du Bronx ont assommé Cleveland dès leur premier tour au bâton. Second frappeur du match, Aaron Judge a expédié la balle de Shane Bieber à l’extérieur des limites du terrain et ce fut rapidement 2 à 0 pour New York.

Gleyber Torres et Brett Gardner ont tous les deux produit trois points, mais la performance du jour appartient à l’artilleur Gerrit Cole. Il a lancé pendant sept manches complètes, ne laissant que six coups sûrs et deux points aux Indians. Il a surtout retiré 13 frappeurs au bâton.

Cole est d’ailleurs devenu le premier lanceur de l’histoire du baseball majeur à compter trois parties de plus de 12 retraits sur des prises en séries.

À l’opposé, Bieber, peut-être le meilleur lanceur en saison régulière, n’a pas été l’ombre de lui-même. Il a permis sept points en quatre manches et deux tiers.

L’Ontarien Josh Naylor a été le seul Indian à connaître du succès dans cette rencontre, frappant quatre coups sûrs, dont une longue balle. Il n’est d’ailleurs que le 10e natif du Canada à frapper un circuit en séries dans l’histoire de la ligue.

Giolito s’impose face aux A’s

Le lanceur Lucas Giolito était parfait en septième manche quand il a accordé un premier coup sûr aux Athletics. Son superbe départ a aidé les White Sox de Chicago à gagner, par le pointage de 4 à 1 à Oakland, le premier match de cette série de la Ligue américaine.

Giolito, auteur d’un match sans point ni coup sûr en saison régulière, a quitté le monticule après avoir permis à seulement trois frappeurs de se rendre sur les sentiers. Tommy La Stella est celui qui a frappé un simple à ses dépens, en fin de septième, mais le lanceur a tôt fait d’étouffer la menace en complétant la manche. Il est retourné sur la butte en huitième, le temps d’offrir un but sur balles et un coup sûr. Un point mérité a ultimement été porté à sa fiche.

Les releveurs Evan Marshall, Aaron Bummer et Alex Colomé ont bouclé le travail pour les White Sox tandis que l’attaque s’est signalée avec trois circuits au cours de ce match. Le Cubain Jose Abreu a réussi une longue balle de deux points, en troisième manche. Adam Engel et Yasmani Grandal ont pour leur part frappé chacun un circuit en solo. Le partant des A’s Jesus Luzardo, un gaucher, a été la victime d’Engel et Abreu, ayant donc alloué trois points en seulement trois manches et un tiers.

Les Athletics, pourtant classés deuxième tête de série dans l’Américaine, tenteront d’éviter l’élimination, dès mercredi, alors qu’ils enverront Chris Bassitt au monticule. Les White Sox miseront pour leur part sur Dallas Keuchel.

Les Astros brillent encore

Au Minnesota, les Astros de Houston ont effectué une poussée de trois points en début de neuvième manche pour surprendre les Twins avec une victoire de 4 à 1 dans cette autre série 2 de 3 de la Ligue américaine.

Une erreur défensive du joueur d’arrêt-court des Twins Placido Polanco a d’abord prolongé le suspense, puis Jose Altuve a soutiré un but sur balles, alors que les coussins étaient tous occupés, pour produire le point gagnant. Michael Brantley a aussitôt suivi avec un simple opportun de deux points.

Si le partant des Astros Zack Greinke a bien fait en allouant un seul point aux Twins en quatre manches, le Dominicain Framber Valdez, utilisé en relève, a été exceptionnel. En cinq manches, Valdez a blanchi l’adversaire, ne permettant que deux coups sûrs et deux buts sur balles. La victoire est allée à sa fiche.

Le Québécois Abraham Toro, qui évolue avec les Astros, n’a pas vu d’action au cours de cette rencontre.

De plus, les Twins ont indiqué que le joueur de troisième but Josh Donaldson allait rater l’ensemble de cette série, et ce, en raison d’une blessure au mollet droit. C’est le joueur de première année Alex Kirilloff qui a pris sa place dans la formation de l’équipe du Minnesota.