Crédit : AFP

Tennis

Svitolina triomphe à Strasbourg la veille de Roland-Garros

Publié | Mis à jour

L'Ukrainienne Elina Svitolina, no 5 mondiale, a remporté samedi dans des conditions délicates son 15e titre en battant en finale du tournoi de tennis de Strasbourg la jeune Kazakhe Elena Rybakina (18e) en trois manches de 6-4, 1-6 et 6-2, à la veille de Roland-Garros.

Svitolina, 26 ans, qui sera tête de série no 3 sur la terre battue de la porte d'Auteuil, s'est imposée face à Rybakina, 21 ans, après 01h52 de match sur la terre battue alsacienne.  

La finale, entamée avec plus de deux heures de retard en raison de la pluie, s'est jouée en partie sous le crachin et une température proche de 10°C.

Après un premier set conclu en 39 minutes par l'Ukrainienne, Rybakina est parvenue à régler son jeu dans la deuxième manche et à déborder Svitolina tout en puissance.

Mais dans le troisième set, la machine Rybakina s'est de nouveau enrayée et Svitolina, plus régulière, plus créative aussi, a réussi à faire craquer la Kazakhe.

Rybakina connaît une belle ascension en 2020: finaliste à Shenzhen et à Dubaï, elle a remporté en début d'année le tournoi de Hobart et sera tête de série N.14 à Roland-Garros où elle avait été éliminée dès le 1er tour l'an passé.

Crédit photo : AFP

Quart de finaliste à deux reprises (2015 et 2017) à Roland, Svitolina affrontera au 1er tour la Russe Varvara Gracheva (94e) à Paris.

Elle se trouve dans la partie haute du tableau où figurent également la Roumaine Simona Halep, no 2 mondiale, l'Américaine Serena Williams (9) ou encore la finaliste du dernier US Open, la Bélarusse Victoria Azarenka (14e).

«J'ai joué contre de très bonnes joueuses cette semaine à Strasbourg, a déclaré Elina Svitolina en conférence de presse d'après-match. Pour moi c'était important de me concentrer sur ce que je dois faire sur le court. J'espère récupérer rapidement et être prête pour mon match lundi» à Roland-Garros.»

Au palmarès du tournoi alsacien, Svitolina succède à sa compatriote Dayana Yastremska, absente cette année.

Strasbourg était l'un des premiers tournois à reprendre avec des spectateurs: la jauge maximale était fixée à 2200 fans en même temps sur le site. Sur le court central, 1.700 spectateurs pouvaient prendre place.