Crédit : Photo AFP

Séries 2020 de la LNH

Un record pour Kucherov

Publié | Mis à jour

Nikita Kucherov a écrit son nom dans le livre des records du Lightning de Tampa Bay.

Avec deux aides dans le gain de 3 à 2 contre les Stars de Dallas, lundi, le Russe a devancé Brad Richards pour le plus grand nombre de points en séries en une saison par un joueur du Lightning.

En 21 matchs, Kucherov a maintenant 28 points (6 buts, 22 aides). Richards avait obtenu 26 points (12 buts, 14 aides) en 23 rencontres lors du printemps 2004.

«C’est cool de faire partie de l’histoire, mais nous ne sommes pas venus ici pour battre des records, a dit Kucherov. On est venus ici pour gagner la coupe Stanley. C’est l’objectif principal. Il faut respecter le plan de match, jouer de la bonne façon et aider l’équipe à gagner.»

En 2004, Richards et le Lightning avaient remporté la coupe Stanley en triomphant des Flames de Calgary en sept matchs.

Kucherov aimerait maintenant suivre les traces des Richards, Martin St-Louis et Vincent Lecavalier, trois membres-clés de cette formation championne.

Une frousse

Le Lightning a gagné ce match grâce à une très bonne première période. L’équipe de Jon Cooper a fait payer l’indiscipline des Stars en début de rencontre avec deux buts en supériorité numérique.

Kucherov a orchestré les buts de Brayden Point et d’Ondrej Palat, avec des passes précises. Le numéro 86 a trouvé la façon d’effacer un départ assez hasardeux de son côté.

«Nikita a élevé son jeu de plusieurs façons, a mentionné le défenseur Kevin Shattenkirk. Il a fait de gros jeux défensivement. On a eu une frousse quand il a foncé dans la bande et quand il a été frappé en territoire central. On a vu comment il est dangereux en supériorité numérique. C’est une facette du jeu qu’il utilise pour se donner de l’élan. Il a fait un travail formidable ce soir [lundi]. Il est resté fidèle au plan de match et il a été récompensé.»

«J’aime son niveau d’intensité, a renchéri Cooper. Les gens parleront de ses deux passes, mais je regarde aussi la façon avec laquelle travaille. Il a beaucoup de talent, mais il n’a jamais peur de se salir le nez.»

En première période, Kucherov a retraité au vestiaire après une dangereuse chute derrière le filet de son gardien. Le défenseur Jamie Oleksiak lui avait fait perdre son équilibre sur ce jeu.

«Ma visière était brisée, a précisé le Russe de 27 ans pour expliquer son retour au vestiaire. J’ai eu un départ difficile. Mais en séries, tu dois apprendre à jouer, peu importe les circonstances.»

En contrôle

Les Stars ont fait augmenter le niveau de nervosité du Lightning en réduisant l’écart à un seul but tôt en troisième période.

«Nous menions 3 à 0 et nous avons écopé de mauvaises punitions en deuxième période, a affirmé le défenseur Victor Hedman. J’ai toutefois aimé notre réaction quand le pointage était de 3 à 2. Nous avons réussi à contrôler le jeu en plaçant plusieurs rondelles dans le fond du territoire des Stars.»