HKO-SPO-2019-HOCKEY-HALL-OF-FAME-INDUCTION-CEREMONY

Crédit : Photo AFP

LNH

Le nouveau plan du Wild

Publié | Mis à jour

Le directeur général du Wild du Minnesota, Bill Guerin, a amorcé la saison morte avec plusieurs décisions chevronnées, estimant que les changements étaient parfois nécessaires pour aller de l’avant.

L’ancien attaquant a notamment annoncé qu’il n’allait pas renouveler le contrat de son capitaine Mikko Koivu, qui a disputé la totalité de ses 15 saisons dans la Ligue nationale de hockey (LNH) avec le Wild. Il a aussi échangé le vétéran Eric Staal aux Sabres de Buffalo en retour de Marcus Johansson, puis il a acquis Nick Bjugstad des Penguins de Pittsburgh.

Ces décisions ont été prises dans les semaines ayant suivi l’élimination de l’équipe face aux Canucks de Vancouver lors de la ronde qualificative des éliminatoires. Ainsi, en 15 ans depuis le lockout qui a forcé l’annulation de la saison 2004-2005, le Wild n’a participé aux éliminatoires que neuf fois, ne remportant que deux séries.

«Avec tout le respect que je leur dois, les équipes du Minnesota du passé ont été de bonnes équipes, mais ç’a juste été un peu difficile d'aller un peu plus loin dans les séries éliminatoires, a dit Guerin mardi au réseau Sportsnet. C’est mon travail de rendre l’équipe meilleure et parfois, les changements sont bénéfiques, et c’est souvent nécessaire.»

Des décisions de groupe

Si certains peuvent remettre en doute certains choix, Guerin a toutefois assuré que toutes les décisions étaient prises de façon éclairée en tenant compte de l’avis de tous les conseillers qui l’entourent.

«J’ai essayé non seulement de faire ma marque, mais aussi d’apporter des améliorations. J'ai un groupe de gars avec qui je travaille quotidiennement qui m'aident et nous prenons des décisions éclairées. Nous avons un excellent personnel de recrutement professionnel.»

Guerin, qui est en fonction depuis le mois d’août l’année dernière, a pris le temps d’observer son équipe lors de sa première campagne. Ainsi, lorsque le Wild a été éliminé, il avait une bonne idée de ce qu’il voulait faire.

«C’est une équipe qui avait besoin de changement. Si vous faites la même chose année après année, vous vous fatiguez et vous avez besoin d’une étincelle. Nous avons une bonne équipe, nous avons de bons joueurs ici, mais de temps en temps, il suffit de mélanger le tout un peu.»