Crédit : Photo AFP

Séries 2020 de la LNH

La carte cachée

Jean-François Chaumont

Publié | Mis à jour

Jon Cooper a un as de cœur de dissimulé dans la manche gauche de son veston. Le Lightning de Tampa Bay pourrait compter sur du renfort prochainement avec le retour au jeu probable de son capitaine, Steven Stamkos.

Stamkos, qui n’a pas joué depuis le 25 février en raison d’une blessure au bas du corps, se rapproche de plus en plus de son objectif : celui de retrouver ses coéquipiers sur la glace pour un match en finale de la coupe Stanley.

«Il y a toujours une chance de le revoir, a noté Cooper dimanche, à la veille du deuxième match face aux Stars de Dallas. En ce moment, je ne pense pas qu’il jouera [le prochain match]. Mais nous verrons.»

Blessé au bas du corps, Stamkos a recommencé à patiner avec ses coéquipiers depuis déjà quelques jours à Edmonton.

Après la victoire du Lightning en six matchs contre les Islanders de New York, Stamkos avait revêtu son chandail pour célébrer avec ses coéquipiers. L’attaquant de 30 ans était très émotif lors de la présentation du trophée Prince-de-Galles, décerné à l’équipe championne de l’Association de l’Est.

«Steven fait absolument tout ce que nous attendons de lui-même s’il ne joue pas, a mentionné Cooper. Je sais que ça le tue de ne pas pouvoir être de notre formation. Mais il se rapproche d’un retour, il n’y a aucun doute. Tu n’as pas souvent la chance d’atteindre une finale de la coupe Stanley. Il voudrait y participer, mais il aide déjà le groupe, surtout sur l’aspect mental. Je sais qu’il se battra pour revenir. Julien [BriseBois] avait dit la même chose il y a quelques jours. Nous avons espoir d’un retour au jeu sans toutefois avoir la certitude. Même s’il n’a pas encore joué, il a une grande influence au sein de notre équipe.»

En 2015, Stamkos avait connu la douleur d’un revers en finale contre les Blackhawks de Chicago. Cinq ans plus tard, il aimerait obtenir un premier sacre.

Plus qu’un bon joueur

En 57 rencontres cette saison, le premier de classe du repêchage de 2008 a amassé 66 points (29 buts, 37 aides) en plus de présenter un dossier de +14. En 2018-2019, il avait frôlé une saison de 100 points avec une récolte de 98 points (45 buts, 53 aides) en 82 rencontres.

Il ne faut pas être un génie pour comprendre que le retour de Stamkos donnerait un très bon élan au Lightning. Au premier match de la finale, le Lightning a subi la même médecine que les Golden Knights de Vegas en marquant un seul but contre Anton Khudobin dans un revers de 4 à 1.

«"Stammer" est une grande vedette dans la LNH, a rappelé l’ailier Blake Coleman. À un certain point, ça ne dérange pas même s’il n’a pas joué depuis longtemps. S’il revient, on verra le meilleur de "Stammer". Il donnera son maximum. Un "Stammer" à 80 % est un meilleur joueur que la majorité des gars dans la LNH. Je ne sais pas si nous le verrons. Mais si c’est le cas, il donnera beaucoup d’énergie à l’équipe. Il n’est pas juste un très bon joueur sur la glace, mais aussi un bon meneur. Même s’il n’est pas en uniforme depuis le début des séries, nous cherchons à le suivre. Il aurait un immense impact s’il pouvait revenir.»

Bowness se prépare pour Stamkos

Dans le camp des Stars, on s’attend à revoir le numéro 91 du Lightning.

«Nous nous préparons pour voir Stamkos jouer dans cette finale, a répondu Rick Bowness. Il est un très bon joueur, il changerait la dynamique du Lightning en supériorité numérique. Le Lightning aurait une autre arme offensive de plus avec lui. Steven est aussi une très bonne personne, un bon capitaine.»

Pour poursuivre avec la thématique des joueurs blessés, les Stars se passeront encore des services du centre Radek Faksa pour le deuxième match de la finale. Faksa n’a pas joué depuis le troisième match de la finale de l’Ouest face aux Knights.