Crédit : AFP

Tennis

Halep et Pliskova gagnent sans tracas

Publié | Mis à jour

Simona Halep et la tenante du titre Karolina Pliskova, têtes de série N.1 et 2 du tournoi de Rome, se sont qualifiées vendredi pour les quarts de finale, en s'imposant chacune en deux manches, 

Pliskova (4e joueuse mondiale) a dominé la Russe Anna Blinkova (65e) 6-4, 6-3, tournant ainsi la page de ses Internationaux des États-Unis ratés où elle avait été éliminée dès le 2e tour. C'est la première fois que la joueuse tchèque enchaîne deux victoires de rang depuis les Internationaux d'Australie en janvier.  

La tenante du titre à Rome rencontrera en quarts la Belge Elise Mertens (20e mondiale), qui a mis un peu plus de temps pour dominer la Monténégrine Danta Kovinic (6-4, 6-4), mais poursuit elle aussi un parcours sans fausse note, sans set concédé. 

Un peu plus tard, Simona Halep (2e mondiale), deux fois finaliste à Rome (2017, 2018), s'en est aussi sortie en deux sets mais a dû s'employer pour dominer l'accrocheuse ukrainienne Dayana Yastremska (7-5, 6-4).

La Roumaine, qui a gagné Roland-Garros en 2018, n'a pas fait la tournée aux Etats-Unis fin août, début septembre, pour mieux se préparer sur terre battue, en vue des Internationaux de France qui débutent dans un peu plus d'une semaine. 

Avant Rome, elle avait gagné le tournoi de Prague à la mi-août, déjà sur terre battue. Le tournoi tchèque était le deuxième organisé sur le circuit féminin après la longue interruption due à la pandémie de coronavirus. 

Azarenka profite d'un abandon 

Plus tard dans la journée, la Bélarussienne Victoria Azarenka, infatigable malgré sa brillante tournée américaine, s'est qualifiée pour les quarts de finale du tournoi de Rome en profitant d'un abandon sur blessure de la Russe Daria Kasatkina.

Alors que les deux joueuses venaient d'entamer le bris d'égalité à la première manche, le pied droit de la Russe est resté bloqué sur une ligne pendant qu'elle glissait pour essayer d'attraper une balle courte. Bilan: entorse de la cheville droite et abandon pour Kasatkina (74e mondiale), a annoncé la WTA.

Azarenka, ex-N.1 mondiale en pleine renaissance depuis la reprise des tournois cet été, brille sur les courts romains, où elle a infligé jeudi un sévère 6-0, 6-0 à Sofia Kenin, tête de série N.3, après avoir déjà éliminé Venus William au 1er tour. 

À New York, juste avant Rome, elle a remporté le tournoi de Cincinatti (délocalisé pour cause de pandémie de coronavirus) puis s'est hissée en finale des Internationaux des États-Unis, battue par Naomi Osaka.

En quart de finale, Arazenka (14e mondiale) rencontrera l'Espagnole Garbine Muguruza (17e).