Crédit : AFP

Tennis

Milos Raonic éliminé au deuxième tour à Rome

Publié | Mis à jour

En commentant sa victoire de jeudi à Rome, le Canadien Denis Shapovalov a probablement expliqué, sans le vouloir, pourquoi son compatriote Milos Raonic a pour sa part subi la défaite au deuxième tour.

«C’est très difficile, spécialement après un tournoi du Grand Chelem, ton corps, naturellement, semble vouloir relaxer», a mentionné Shapovalov, au terme d’un gain en deux manches identiques de 6-4 contre l’Espagnol Pedro Martinez Portero.

Si le jeune Shapovalov accède maintenant aux huitièmes de finale, Raonic, lui, a été éliminé. Se remettant encore des Internationaux des États-Unis, qui impose de nombreux sets en peu de jours, Raonic a effectivement été surpris par le Serbe Dusan Lajovic dans ce tournoi sur terre battue. Ayant échappé la première manche au bris d’égalité, le grand Canadien s’est finalement incliné en trois sets de 7-6 (3), 4-6 et 6-2 contre le 25e joueur mondial.

Habituellement dominant au service, il a été brisé à quatre reprises au cours de ce match. Raonic a notamment commis 10 doubles fautes, ce qui ne l’a définitivement pas aidé.

En double, Raonic et Félix Auger-Aliassime ont aussi perdu, au deuxième tour, contre le duo composé de l’Espagnol Marcel Granollers et de l’Argentin Horacio Zeballos, quatrièmes têtes de série. La paire canadienne a été vaincue 4-6, 6-4 et 10-3 au bris d’égalité.

Maintenir le niveau de jeu

Puisqu’Auger-Aliassime avait été éliminé d’entrée en simple, plus tôt cette semaine, ne reste plus que Shapovalov en action parmi les joueurs du Canada.

«C’est un peu difficile de disputer les matchs, mais je suis vraiment content de la façon dont j’ai été capable de maintenir mon niveau de jeu et ma condition physique», a ajouté Shapovalov, cité sur le site web de l’ATP.

Lors des huitièmes, le représentant de l’unifolié, 12e tête de série de la compétition, affrontera le Français Ugo Humbert, qui occupe le 42e rang au classement mondial. Au deuxième tour, Humbert a défait l’Italien Fabio Fognini, septième favori et 13e au monde, en deux manches de 7-5 et 7-6 (4).

À propos de Lajovic, tombeur de Raonic, il a rendez-vous avec Rafael Nadal, neuf fois champion à Rome.