Séries 2020 de la LNH

Des fleurs pour «Radu»

Publié | Mis à jour

Patrick Roy est très occupé par ses fonctions d’entraîneur des Remparts de Québec alors qu’il prépare la saison à venir, mais cela ne l’empêche pas de garder un œil sur ce qui se passe dans les présentes séries éliminatoires de la LNH.

Et puisque qu’il a le logo des Remparts «tatoué sur le cœur», Roy est toujours particulièrement heureux de voir un ancien de l’organisation connaître du succès. Et cet ancien-là, ces jours-ci, c’est Alexander Radulov. Le Russe et les Stars ont atteint la finale de la Coupe Stanley, il y a quelques jours, et Roy en est enchanté. 

«Je regarde ce que Dallas a réussi à faire et c'est extraordinaire», a indiqué l’ancien gardien-étoile et quadruple gagnant de la Coupe Stanley, jeudi, à «JiC».

«On est chanceux, on a un de leurs joueurs qui a évolué ici en Alexander Radulov et il joue du hockey extraordinaire, a-t-il ajouté. Mais c'est une chose qu'il a toujours été capable de faire, de lever son jeu d'un cran dans les moments importants. Dans le septième match contre l'Avalanche, il a été tout simplement étincelant.»

Tout ça rappelle de bons souvenirs à celui qui était autrefois surnommé «Casseau».

«Radu, le but qu'il a marqué contre (Robin) Lehner, sur le côté du bloqueur, on en a vu des buts comme ça au niveau junior, alors ça rappelle d'excellents souvenirs, surtout de la série contre Bathurst ou la Coupe Memorial (de 2006) où il a marqué des buts importants pour nous, a-t-il expliqué. C'est toujours le fun de voir des anciens connaître du succès.»

Emballé par son «noyau de jeunes» 

Quant aux Remparts actuels, Roy semble optimiste. L’équipe est particulièrement jeune, mais il ne doute pas de sa capacité à obtenir sa part de succès en 2020-2021.

«Comme groupe d'entraîneurs, on est vraiment heureux d'avoir ce groupe-là et présentement, ce qu'on essaie de faire, c'est de mettre en place l'identité qu'on veut se donner, une équipe qui travaille fort, a-t-il expliqué. Et la première personne qui doit travailler fort, c'est moi. Les joueurs vont suivre.» 

«On est plus ou moins satisfaits de nos trois derniers matchs, a-t-il poursuivi. L'exécution n'était pas ce qu'elle devrait être. Au niveau des un contre un, on n’a pas été aussi bons qu'on pensait l'être. On a mis beaucoup d'emphase là-dessus et on veut de l'intensité dans nos entraînements.»

Voyez l’entrevue complète dans la vidéo ci-dessus.