Crédit : AFP

NFL

COVID-19: les Chiefs sont-ils allés trop loin?

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Les Chiefs de Kansas City ont confirmé jeudi qu’un partisan ayant assisté à leur match inaugural local sept jours auparavant avait reçu un diagnostic positif à la COVID-19.

Dans un communiqué, l’organisation a précisé que l’individu concerné et les gens l’accompagnant se trouvaient dans les sections inférieures du stade, qui contenait environ 16 000 spectateurs lors de leur duel du 10 septembre contre les Texans de Houston. Selon elle, toutes ces personnes portaient un masque à leur arrivée tel qu’exigé par les autorités.

• À lire aussi: Il y a un meilleur quart-arrière que Brady dans la NFL, selon Belichick

• À lire aussi: «Marc m'a dit que j'allais jouer avec...»

L’amateur en question a pu être retracé grâce au matériel utilisé à l’intérieur de l’Arrowhead Stadium, domicile des Chiefs. Cela inclut le système de lecture électronique des billets et les images des caméras de surveillance. À la suite de cette découverte, le club a contacté le service de santé publique de Kansas City afin de l’aviser de la situation.

L’équipe a également indiqué que les membres du personnel ayant interagi avec le spectateur infecté travaillaient avec la protection obligatoire.

Les Chiefs sont l’une des rares formations de la NFL qui a permis à des partisans d’assister à leurs matchs locaux.