Crédit : Photo AFP

Séries 2020 de la LNH

L'histoire favorise le Lightning

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Le Lightning de Tampa Bay est certes déçu d’avoir été incapable d’éliminer les Islanders de New York lors du cinquième match de la finale de l’Association de l’Est, mardi, mais il souhaite rebondir en offrant un autre effort louable qui pourrait lui permettre d’obtenir un résultat différent, jeudi.

Ayant perdu 2 à 1 en deuxième prolongation, les «Bolts» détiennent une avance de 3 à 2 dans la série. Cependant, ils ont intérêt à régler le cas de leurs rivaux rapidement afin d’éviter un septième duel qui aurait lieu samedi et qui donnerait aux représentants de l’Ouest, les Stars de Dallas, deux jours de repos supplémentaires avant le début de la finale de la coupe Stanley.

• À lire aussi: Un souhait de Bergevin partagé par d’autres DG

• À lire aussi: À VOIR: Bergevin se prononce sur tous les dossiers chauds

Même sans Brayden Point, le Lightning demeure un club difficile à vaincre et il l’a prouvé encore une fois. Aussi, il ne sert rien de céder à la panique, selon l’entraîneur-chef Jon Cooper.

«Nous avons eu des occasions de mettre la partie hors de leur portée, mais il y a eu des bonds, des arrêts ou des tirs bloqués ici et là. Néanmoins, en regardant le match dans son ensemble, si on continue d’effectuer ce qu’on a fait là, j’ai confiance que ce groupe y arrivera», a-t-il dit au site NHL.com.

«Évidemment, c’est dur à avaler pour nous, mais c’est le hockey. Maintenant, votre façon de répondre à cela définira votre équipe, a ajouté le défenseur Victor Hedman, seul marqueur des siens, mardi. Je ne suis pas préoccupé quant à comment notre groupe répondra. Nous avons raté une chance, mais nous en aurons une autre.»

Les probabilités favorables au Lightning

Dans l’histoire de la Ligue nationale, une seule formation a surmonté un retard de 3 à 1 en finale d’association, soit les Devils du New Jersey en 2000. Ainsi, les probabilités de victoire de Tampa Bay sont bonnes, mais il faut terminer le travail, ce que le Lightning n’a pas encore fait.

D’ailleurs, depuis sa dernière présence au tour ultime en 2015, le club floridien a eu cinq opportunités d’y retourner et a subi la défaite à chaque fois. Il a échappé des priorités de 3 à 2 en finale de l’Est en 2016 et 2018, respectivement contre les Penguins de Pittsburgh et les Capitals de Washington.

«Plusieurs d’entre nous dans le vestiaire sont passés par là, a souligné Hedman. En séries, ce sont des hauts et des bas. Il faut garder la tête froide. Peu importe si vous gagnez ou non, vous devez vous concentrer sur la prochaine rencontre. C’est la seule façon de traverser les éliminatoires. Ne regardons pas en arrière ni en avant. C’est seulement le match à venir qui importe et comment nous réagirons en tant que groupe.»