Séries 2020 de la LNH

Vers une variante de la bulle?

Publié | Mis à jour

«On ne s’en va pas à la maison!», criait le gardien des Stars de Dallas Anton Khudobin dans le vestiaire, lundi soir, après que son équipe eut atteint la finale de la Coupe Stanley. 

Même si le séjour dans la bulle peut être éprouvant, les joueurs de la Ligue nationale de hockey ont montré qu’ils prenaient les séries éliminatoires à cœur dans ce contexte exceptionnel. Le commissaire adjoint du circuit, Bill Daly, était aux premières loges pour le constater alors qu’il était sur la glace pour la remise du trophée Clarence Campbell, décerné aux champions de l’Ouest.

«L’attitude des joueurs et, vraiment, de toutes les équipes a été fantastique, s’est réjoui le bras droit de Gary Bettman lors d’un entretien avec le journaliste de TVA Sports Louis Jean. La joie était palpable [chez les Stars].» 

La finale n’est pas encore commencé, mais déjà, Daly doit penser à la prochaine saison. 

«On veut recommencer le plus tôt possible, mais nous devrons faire un compromis entre ce désir et le souhait de jouer des matchs devant des partisans pour générer des revenus», a-t-il avoué. 

Chose certaine : la campagne 2020-2021 ne ressemblerait pas aux présentes séries. Il n’est pas question de demander encore une fois un tel sacrifice aux joueurs. 

«On ne voudrait pas imposer cela encore aux joueurs pendant une saison complète, a clarifié Daly. Est-ce qu’une variation du concept actuel avec plusieurs endroits pour jouer des matchs serait une possibilité? Je n’exclurais rien. Nous aimons garder l’esprit ouvert et prendre la meilleure décision possible avec les options qui s’offrent à nous.»   

Concernant la possibilité d’une division exclusivement canadienne l’an prochain, le numéro deux de la LNH a refusé de s’avancer, mais il n'a pas fermé la porte pour autant.

«Je ne suis pas vraiment en position de confirmer ou infirmer quoi que ce soit, a indiqué Daly. Évidemment, nous avons travaillé étroitement avec les gouvernements américain et canadien. Le gouvernement canadien, naturellement, sait très bien que nous priorisons la sécurité et la santé des joueurs.»

Voyez l’entrevue complète de Louis Jean avec Bill Daly dans la vidéo ci-dessus.