LNH

Aubé-Kubel a maintenant tourné la page

Publié | Mis à jour

Nicolas Aubé-Kubel a finalement tourné la page...  

Le Québécois a eu besoin de temps avant de digérer l’élimination des Flyers de Philadelphie dans l’ultime match de la série de deuxième tour contre les Islanders de New York. Mais c’est maintenant chose faite, a-t-il confié à l’émission de TVA Sports JiC, jeudi. Voyez cette entrevue dans la vidéo ci-dessus.   

«Ça m’a pris un bout, a-t-il avoué. C’était dur de quitter l’équipe et la bulle, même si le temps était long à Toronto. Il n’y avait pas grand-chose à faire là-bas, c’était assez ennuyant.»

En raison de son jeune âge et du fait qu’il n’a pas d’enfant, l’attaquant de 24 ans reconnaît que l’expérience a été plus facile pour lui que pour certains de ses coéquipiers. Aubé-Kubel s’est cependant ennuyé des siens. 

«Un joueur comme Sean Couturier venait d’avoir un enfant. C’était plus facile pour moi, mais c’était quand même dur. Je m’ennuyais de ma blonde, de ma famille et de mes amis. Je pense que c’était assez difficile pour tout le monde.»

Savoir saisir sa chance    

Aubé-Kubel, qui compte seulement 45 matchs d’expérience dans la LNH, s’est attiré les éloges de l’entraîneur-chef Alain Vigneault pour ses performances en séries éliminatoires.

L’ancien des Foreurs de Val d’Or a été particulièrement brillant dans le dernier affrontement des Flyers au tournoi à la ronde, alors qu’il a réussi un doublé dans une victoire de 4-1 contre le Lightning de Tampa Bay. 

Aubé-Kubel est ainsi devenu seulement la 10e recrue de l’histoire de la concession à réussir un doublé dans un match éliminatoire. Il s’agissait en l’occurrence de ses deux premiers buts à vie en séries. 

«C’est un jeune homme qui a compris ce qu’il lui faut pour jouer à ce niveau, avait commenté Vigneault. Il est fort, c’est un patineur puissant et il peut être très efficace. Il est fort dans ses batailles individuelles, et quand il va au filet, il est difficile à arrêter.

«Il a eu une opportunité et il l'a saisie.»

Dans la saison écourtée 2019-2020, Aubé-Kubel a récolté sept buts et huit aides en 36 rencontres. Il avait été blanchi en neuf matchs l’année précédente.