Crédit : AFP

LNH

«Idéalement, il resterait avec nous, mais...»

Publié | Mis à jour

Le directeur général des Bruins, Don Sweeney, aura des décisions importantes à prendre prochainement dans les dossiers de Torey Krug et Zdeno Chara, dont les contrats arrivent à échéance. Dans un cas comme dans l’autre, rien ne semble garantir leur retour à Boston.

Les négociations s’annoncent particulièrement ardues avec Krug, joueur autonome sans compensation. Le défenseur de 29 ans a d’ailleurs confié récemment au quotidien «Boston Globe» qu’il n’était pas prêt à accepter un contrat d’un an simplement pour rester avec les Bruins. «Mon temps est venu pendant que ma valeur est à son sommet», avait-il déclaré au média de Boston. 

«Nous n’avons pas trouvé de terrain d’entente [avec Krug], a reconnu Sweeney lors d’un point de presse tenu mercredi. Il a un impact important sur notre équipe et j’espère que nous pourrons lui donner ce que lui, sa famille et son agent sentent qu’il mérite. Je suis la dernière personne qui va en vouloir à un joueur essayant de prendre la meilleure décision pour lui et sa famille. Dans un monde parfait, il resterait avec nous. Mais on sait que le monde est loin d’être parfait, surtout présentement.»

«Torey a le droit de faire entendre sa voix et de dire ce qu’il veut, a poursuivi Sweeney. De mon côté, je ne vais pas parler publiquement des négociations de contrat. Mais j’espère qu’on trouvera un terrain d’entente avec les joueurs et les personnes que je crois importants pour l’organisation, dont fait partie Torey.»

Krug, qui a récolté 49 points en 61 matchs cette saison, vient de disputer la dernière année d’un contrat de quatre ans et de 21 millions $.

Et Chara? 

Pour sa part, Chara a exprimé son désir de rester avec les Bruins la saison prochaine pour disputer sa 23e campagne dans la Ligue nationale de hockey.

«Je me sens fort physiquement. Je suis positif et je crois pouvoir encore jouer pour contribuer aux succès de cette équipe. Je veux demeurer à Boston et être un Bruin», a récemment expliqué le Slovaque de 43 ans à LNH.com.

Bien qu’il sera admissible à l’autonomie complète en octobre, il ne semble pas si évident

que les Bruins lui offriront un autre contrat d’un an comme ils l’avaient fait ces deux dernières années.

«Il [Chara] a toujours été un joueur important pour nous, a reconnu Sweeney. On va explorer les opportunités avec lui et tous nos joueurs autonomes avec ou sans compensation. On veut continuer d’aller de l’avant pour améliorer notre équipe. S’occuper du statut contractuel de Zdeno fait partie de ce processus.»

Le directeur général des Bruins n’a pas caché qu’à la suite de l’élimination de son équipe au deuxième tour des séries face au Lightning de Tampa Bay, des changements s’imposent et des décisions difficiles pourraient devoir être prises.

«On regarde pour faire des changements dans notre équipe, a-t-il affirmé. Je suis très satisfait en général de l’organisation, d’où nous en sommes et de notre niveau de compétitivité. Mais je ne fais pas mon travail si je ne cherche pas à améliorer l’équipe.»