Crédit : AFP

Baseball - MLB

Le baseball majeur perd Lou Brock

Agence QMI

Publié | Mis à jour

La grande famille du baseball majeur pleure la mort de l’ancien voltigeur des Cardinals de St. Louis Lou Brock, qui est décédé dimanche à l’âge de 81 ans.

La cause de son décès n’a pas été révélée, bien qu’il ait été victime d’un cancer en 2017. Sa jambe gauche avait également été amputée sous le genou en 2013, des suites d’une infection liée au diabète.

• À lire aussi: Les Bucks s’en sortent sans Giannis

• À lire aussi: Shapovalov en quarts à NY, une première pour le tennis canadien!

Le membre du Temple de la renommée est, selon plusieurs, l’un des meilleurs joueurs à avoir porté le maillot des «Cards», y faisant son arrivée en 1964, à l’âge de 25 ans. La transaction qui l’a envoyé au Missouri en provenance des Cubs de Chicago est depuis longtemps considérée comme l’un des plus grands vols de l’histoire tant Brock aura marqué sa nouvelle organisation.

Très rapide, le natif d’El Dorado en Arizona, a mené les majeures pendant huit saisons pour les buts volés, y allant même d’un sommet en carrière de 118 en 1974. Il s’agit du quatrième plus grand total en une saison dans l’histoire.

Frappeur émérite, Brock est devenu le 14e joueur à frapper plus de 3000 coups sûrs en 1979, à sa dernière saison en carrière.

Brock a participé à six matchs des étoiles, tous en tant que membre des Cardinals. Il a aussi mené l’équipe à deux conquêtes de la Série mondiale (1964 et 1967). St. Louis a retiré son mythique numéro 20 à sa retraite et il a rapidement fait son entrée au Panthéon, en 1985, à sa première année d’éligibilité.