Crédit : AFP

Tennis

Shapovalov résiste et l'emporte!

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Denis Shapovalov a remporté un match complètement fou contre l’Américain Taylor Fritz, vendredi, à New York, pour obtenir sa place en huitièmes de finale des Internationaux des États-Unis.

Shapovalov, 12e tête de série du tournoi et 17e joueur au monde, l’a emporté en cinq manches de 3-6, 6-3, 4-6, 7-6(5) et 6-2 sur la 25e raquette mondiale.

Cette victoire a permis au Canadien de 21 ans de prendre rendez-vous avec le Belge David Goffin, 10e au monde, en ronde des 16.

«Il a joué incroyablement bien aujourd’hui, et je crois que nous méritions tous les deux de gagner», a lancé Shapovalov en entrevue d’après-match, sur le court Arthur Ashe.

Personne ne donnait cher de la peau du Canadien en quatrième manche, alors que Fritz n’était qu’à un jeu de la victoire. Il venait de perdre le troisième set après avoir mené 3 à 1 et l’Américain de 22 ans s’était rapidement forgé une avance de 5 à 2 dans le quatrième.

C’est alors que Shapovalov a réussi à inverser la vapeur en remportant quatre des cinq parties suivantes en plus du bris d’égalité. Fritz ne s’est pas remis de ce dur coup et a finalement rendu les armes après 3 h 26 min de jeu.

Shapovalov réussi 22 as contre 18 pour son adversaire, mais a également commis 10 doubles fautes. Il a aussi mené l’Américain 60 à 52 au chapitre des points gagnants.

«C’était du grand tennis et j’ai été un peu chanceux. Je suis resté collé à lui au quatrième set, quand il était en contrôle, et je l’ai vu devenir un peu crispé. J’ai essayé de le faire jouer le plus possible.»

Le service de Shapovalov a également été nettement meilleur en fin de rencontre ce qui a été déterminant dans cette victoire.

«Lorsque j’étais derrière par un bris au quatrième set, j’ai réussi à servir plus librement et à retrouver mon rythme au service. Je suis vraiment content de la manière dont j’ai servi, surtout au dernier set. C’était vraiment incroyable.»

Une autre longue bataille en vue

Il s’agit d’une deuxième présence en carrière en huitièmes de finale des Internationaux des États-Unis pour Shapovalov, qui avait également atteint ce stade en 2017. Il s’était alors incliné devant l’Espagnol Pablo Carreno Busta.

Cette fois-ci il y retrouvera David Goffin. Le Belge de 29 a remporté l’unique duel entre les deux joueurs, en deux manches de 7-6, l’an dernier à Tokyo.

«C’est un autre joueur vraiment difficile à affronter qui a un style de jeu complètement différent. Il va me faire jouer beaucoup de balles. Il a une belle touche et est très solide en fond de terrain (...) Je m’attends à une autre longue bataille», a conclu Shapovalov.

Ce dernier a également accédé au deuxième tour en double, vendredi. En compagnie de son partenaire indien Rohan Bopanna, il a vaincu les Américains Ernesto Escobedo et Noah Rubin en deux manches de 6-2 et 6-4. La rencontre avait été suspendue jeudi soir après une manche et demie en raison de la pluie.