Crédit : AFP

Tennis

Osaka s'en sort, Garcia stoppée

Publié | Mis à jour

Naomi Osaka, lauréate 2018 de l'US Open, a été poussée dans ses retranchements mais s'est qualifiée vendredi pour les 8es de finale, que ne verra pas Caroline Garcia, dont l'élan a été coupé net par Jennifer Brady après son exploit du tour précédent.

La Japonaise, 9e mondiale, a été mise en grande difficulté par la jeune Ukrainienne Marta Kostyuk (137e) qui a joué crânement sa chance avant de céder 6-3, 6-7 (4/7), 6-2 en 2h33.

Osaka, lauréate en 2018, affrontera Magda Linette (37e) ou Anett Kontaveit (21e) pour tenter d'atteindre les quarts.

Elle a dominé la première manche mais dans la seconde, elle a perdu le fil de son jeu et montré des signes d'énervement tandis que son adversaire, pleine de fougue, a pris tous les risques et a arraché le deuxième set au tie break.

Heureusement pour la Japonaise, si Kostyuk a réussi des coups remarquables, elle a également commis de nombreuses fautes directes, prise de risque maximale oblige.

Si bien que l'ex-N.1 mondiale a nettement repris le dessus pour conclure cette partie très spectaculaire.

Garcia sèchement battue

De son côté, Garcia avait démontré en battant la Tchèque Karolina Pliskova (3e mondiale et tête de série N.1) au 2e tour qu'elle était en bonne voie pour retrouver le jeu qui lui avait permis d'atteindre la 4e place mondiale en 2018 avant un passage à vide physique. 

La performance demandait confirmation et, malheureusement, la Française, aujourd'hui retombée au 50e rang de la WTA, a été sèchement battue par Brady (41e) 6-3, 6-3 en 1h16.

A 26 ans, Garcia n'a donc toujours pas franchi le cap de la première semaine à Flushing Meadows et son meilleur résultat en Grand Chelem restera donc encore son quart de finale à Roland-Garros en 2017.

L'Américaine Jennifer Brady affrontera la lauréate 2016 Angelique Kerber (23e) pour une place en quarts.