Crédit : Photo AFP

LNH

Les cinq meilleurs «auxiliaires» de la saison 2019-2020

Publié | Mis à jour

Le statut de substitut devient un terme à redéfinir continuellement, puisque de plus en plus d’équipes de la Ligue nationale de hockey (LNH) comptent désormais sur deux bons gardiens. 

Quoi qu’il en soit, parmi tous les hommes masqués ayant participé à 30 matchs ou moins au cours de la dernière saison, le nouveau venu du Canadien de Montréal Jake Allen figure assurément parmi les meilleurs.

• À lire aussi: «Une excellente situation»

• À lire aussi: L’Avalanche pousse les Stars à la limite

1 – Chris Driedger

Dans le cas de Chris Driedger, il ne fait aucun doute que son rôle était d’appuyer le vétéran Sergei Bobrovsky chez les Panthers de la Floride. Le Québécois Samuel Montembeault fait également partie du portrait à Sunrise. Or, Driedger est probablement celui qui a montré les meilleures statistiques dans la LNH parmi les gardiens auxiliaires. Ayant participé à 12 matchs, il a maintenu un dossier de 7-2-1, une moyenne de buts alloués de 2,05 et un impressionnant taux d’efficacité de ,938. Il a accordé un gros total de 22 buts devant le filet des Panthers.

2 – Igor Shesterkin

Dix victoires en 12 matchs pour le Russe Igor Shesterkin avec les Rangers. C’est à se demander s’il ne deviendra pas, dès la saison prochaine, le gardien numéro 1 de la formation new-yorkaise. L’athlète de 24 ans a également maintenu une moyenne de 2,52 et, surtout, un taux d’efficacité de ,932. C’est peut-être le début d’une grande carrière pour l’ancien du SKA de Saint-Pétersbourg, dans la Ligue continentale de hockey (KHL).

3 - Jake Allen

Le nouveau gardien du Tricolore a longtemps occupé le poste de numéro 1 chez les Blues de St. Louis. Or, l’émergence de Jordan Binnington l’a relégué au second plan. Au cours de la récente campagne, il s’est distingué avec une brillante moyenne de 2,15. Ayant participé à 24 matchs, Allen a conservé un dossier de 12-6-3 et présenté un taux d’efficacité de ,927. Il y a longtemps que Carey Price n’a pas compté sur un aussi bon auxiliaire.

4 – Darcy Kuemper

Exceptionnellement, le nom de Darcy Kuemper a été inséré dans ce palmarès, car il a disputé seulement 29 matchs au cours de la récente saison, avec les Coyotes de l’Arizona. Sans une blessure au bas du corps, il aurait toutefois été clairement le numéro 1 de son club, devant Antti Raanta et Adin Hill. Kuemper, qui avait pris part à 55 rencontres en 2018-2019, est un gardien sous-estimé. Cette saison, il a affiché une moyenne de buts alloués de 2,22 et un taux d’efficacité de ,928.

5 – Anton Khudobin

On le voit davantage depuis le début des séries éliminatoires, mais Anton Khudobin est bel et bien le second violon chez les Stars de Dallas. Ayant pris part à 30 matchs, dont 26 départs, le natif du Kazakhstan a complété la saison avec un excellent taux d’efficacité de ,930. Il a également maintenu un dossier de 16-8-4 et une moyenne de 2,22. Pas étonnant qu’il chauffe Ben Bishop à Dallas...