Crédit : AFP

NFL

Pool de football : les receveurs à choisir tôt

Publié | Mis à jour

Habituellement, les porteurs de ballon sont la clé du succès pour un pool de football réussi, mais rares sont les champions qui n’ont pas au moins un receveur de passes très productif.

Il y a évidemment des incontournables comme Michael Thomas, Julio Jones et Tyreek Hill qui doivent être choisis dans les premières rondes. Il y a aussi des receveurs méritant d’être pris avant certains porteurs de ballon.

À choisir plus tôt que tard

Davante Adams, Packers de Green Bay

Les amateurs de pools ne réalisent pas à quel point Davante Adams est dominant. C’est peut-être dû au fait qu’il a souvent été blessé. Lors de ses 27 dernières parties, il a obtenu 16 points et plus (dans les pools PPR). Considérant que les Packers n’ont pas repêché de receveurs cette année, Adams captera beaucoup de ballons en 2020.

Kenny Golladay, Lions de Detroit

Kenny Golladay est clairement le receveur de passes numéro 1 des Lions. L’an passé, il a été dominant, et ce, sans le quart Matthew Stafford pour une partie de la saison. Avec le pivot en santé, l’athlète de 26 ans pourrait connaître une campagne du tonnerre.

DeAndre Hopkins, Cardinals de l’Arizona

«Nuk» amorcera un nouveau chapitre de sa prolifique carrière, lui qui est passé des Texans de Houston aux «Cards» pendant la saison morte. Il pourrait faire des ravages avec le jeune Kyler Murray. Une chose est certaine : il voudra démontrer que les Texans ont fait une erreur en l’échangeant.

Chris Godwin et Mike Evans, Buccaneers de Tampa Bay

Avec l’arrivée du quart-arrière Tom Brady, les deux receveurs de passes deviennent particulièrement intéressants. Par le passé, ils ont montré qu’ils pouvaient produire avec Jameis Winston. Ils pourraient faire des ravages avec le détenteur de six bagues du Super Bowl.

À ne pas repêcher tôt

Amari Cooper, Cowboys de Dallas

L’entraîneur-chef des Cowboys, Mike McCarthy, affirme qu’il a trois receveurs de passes numéro 1 en Amari Cooper, Michael Gallup et CeeDee Lamb. Cela signifie que le ballon sera beaucoup distribué. Dans les dernières années, Cooper a démontré une certaine inconstance et une tendance à disparaître pendant les matchs.

T.Y. Hilton, Colts d’Indianapolis

Hilton aura 31 ans en novembre et a un bon bilan de blessures. Il devra également s’habituer à un nouveau quart-arrière et les Colts devraient présenter une attaque orientée vers la course.

A.J. Green, Bengals de Cincinnati

Le vétéran a maintenant 32 ans et a raté l’entièreté de la saison 2019. Il est recommandé de le sélectionner dans les dernières rondes ou d’attendre le ballottage.

Mike Williams, Chargers de Los Angeles

Mike Williams était la cible de choix du quart Philip Rivers pour les gros jeux dans la zone payante. Rivers n’est plus là et il y a plusieurs autres bons receveurs qui devraient être choisis avant lui pour les jeux importants. Williams a aussi subi une blessure à l’épaule lors du camp d’entraînement.

John Brown, Bills de Buffalo

Avec l’arrivée de Stefon Diggs, le rôle de John Brown diminuera considérablement. Il ne devrait pas avoir un gros impact en 2020.