Séries 2020 de la LNH

Les Flyers survivent!

Publié | Mis à jour

Les Flyers de Philadelphie ont eu peur, très peur. Mais ils prolongeront finalement leur séjour dans la bulle à Toronto. Scott Laughton a marqué le but vainqueur dans un gain de 4 à 3 en prolongation face aux Islanders de New York pour éviter l’élimination à son équipe.

Alain Vigneault et Michel Therrien ont perdu quelques cheveux lors de ce cinquième match. Les Flyers ont gaspillé une avance de deux buts alors qu’il restait un peu moins de cinq minutes en troisième.

Ce n’était pas une fin idéale, mais les Flyers ont eu assez de détermination pour rebondir en prolongation. Carter Hart, qui avait mal paru sur le but de Brock Nelson en troisième période, a réalisé deux arrêts clés en prolongation contre Devon Toews et Nelson.

«Nous savons que Carter a une grande force mentale, a rappelé Vigneault. Oui, il a donné deux buts en fin de match, mais il a retrouvé ses sens et il a très bien joué pour nous. Je dirais que nous avons rendu ce match encore plus intéressant.»

Vigneault avait le sourire dans la voix. C’était plus facile de le faire après la victoire.

Après les gros arrêts de Hart lors de la quatrième période, Laughton a remercié son gardien pour son bon travail en redirigeant un tir de la pointe d’Ivan Provorov pour inscrire le but décisif.

Laughton avait remplacé Sean Couturier au sein du premier trio des Flyers aux côtés de Claude Giroux et de Jakub Voracek. Couturier n’a pas terminé le match en raison d’une blessure, fort probablement à un genou.

«J’ai ressenti de bonnes émotions après ce but, c’est clairement l’un des plus gros buts de ma carrière», a répondu Laughton.

Avec ce gain, les Flyers ont réduit l’écart dans cette série à 3-2 et ils ont forcé la présentation d’un sixième match jeudi.

Mettre ses culottes

Vigneault avait dévoilé une stratégie assez simple avant ce cinquième match. Il avait besoin du réveil offensif de ses meilleurs joueurs pour éviter l’élimination.

Les canons des Flyers ont compris le message.

Giroux a marqué son premier but des séries à son 14e match. James van Riemsdyk a marqué son premier but et obtenu son premier point à son 10e match. Matt Niskanen, «l’ami» de Brendan Gallagher, a marqué son premier but à son 13e match. C’était donc la soirée du grand déblocage pour les joueurs au gilet orange.

«J’avais dit à mes gros joueurs qu’ils avaient besoin de mettre leur culotte pour ce match, a dit Vigneault. Ils l’ont fait. Ils ont très bien joué.»

«Peu importe le message de notre entraîneur avant la rencontre, je crois que nous avons bien répondu», a renchéri Giroux.

En plus de son premier but des séries, Giroux a aussi récolté une passe sur le but gagnant. Le capitaine à la barbe rousse n’avait pas marqué en séries depuis le 20 avril 2018.

Travis Konecny, un autre membre clé de l’attaque des Flyers, a aussi répondu avec deux passes.

But controversé

Les Islanders avaient porté le premier coup dans ce match. En deuxième période, Josh Bailey a touché la cible pendant que Hart se retrouvait coincé dans son filet en raison de la présence de Tyler Pitlick et de Mathew Barzal.

Sur cette séquence, Pitlick a poussé Barzal sur son propre gardien. Mais pour reprendre les mots de Brian Burke, un vieillard aurait trouvé une façon plus rapide que Barzal pour sortir du demi-cercle du gardien. Malgré la protestation des Flyers pour obstruction contre leur gardien, Vigneault n’a pas gagné sa contestation.

Un seul petit but contre la bande à Barry Trotz peut parfois se transformer en immense pente à gravir. Mais les Flyers ont marqué trois buts d’affilée avant d’en accorder deux en fin de troisième.

À l’image du deuxième match dans cette série, les Flyers ont gagné en prolongation après avoir bousillé une avance, mais de deux buts à la place de trois. Il y a du progrès !

Blessés importants

Atteint par la palette du bâton de Giroux près d’un œil, Barzal n’a pas terminé le match du côté des Islanders. Trotz est resté discret sur la nature de la blessure de son attaquant étoile.

«Nous avons bien répondu à la perte de Mathew, nous avons réussi à revenir dans ce match, a mentionné Trotz. Je n’ai pas encore de bilan (médical). J’espère pouvoir le faire demain matin (mercredi). Nous verrons.»

Chez les Flyers, c’était la même histoire. Vigneault a répondu qu’il n’avait pas encore obtenu les informations de la part des médecins de l’équipe en ce qui concerne Couturier.

Les Islanders et les Flyers prieront pour des retours rapides. Mais Couturier a déjà un historique avec des blessures à un genou.

Derick Brassard, qui a créé l’égalité 3 à 3 en fin de troisième période, a marqué son premier but des séries à son 11e match. Il a maintenant cinq points (1 but, 4 passes).

--- SOMMAIRE ---

1re période de prolongation:

12:20 - BUT - Scott Laughton complète l'improbable remontée des Flyers. 

3e période:

17:19 - BUT - Derick Brassard marque lui aussi son premier but des séries. Contre toute attente, le match se décidera au-delà des 60 minutes réglementaires.  

15:46 - BUT - Les Islanders n’abandonnent pas. Josh Bailey rétrécit l’écart à 3-2. 

04:32 - BUT - Matt Niskanen enfile le troisième but sans riposte des Flyers. C’est 3-1. Il s’agit pour lui aussi de son premier but des présentes séries.

2e période:

18:18 - BUT - Après Claude Giroux, au tour de James van Riemsdyk d'inscrire son premier but (et même point) des présentes séries. Revirement de situation: 2-1 Philadelphie.

15:25 - BUT - Claude Giroux débloque enfin! Son premier but en séries depuis avril 2018 permet aux Flyers de créer l'égalité. 

01:20 - BUT - Après une première période sans but, les Islanders ouvrent la marque tôt au deuxième vingt par l'entremise de Josh Bailey. Alain Vigneault conteste la validité du but, mais les arbitres confirment après révision que le but est bel et bien bon. Qu'en pensez-vous? À vous de juger ici: