Crédit : Photo AFP

Séries 2020 de la LNH

À VOIR: un Brad Marchand démoli s'adresse aux médias

Publié | Mis à jour

Dire que les joueurs des Bruins étaient atterrés à la suite de leur élimination de lundi face au Lightning est un euphémisme. 

Lors du point de presse suivant la fatidique défaite des siens, c’est un Brad Marchand complètement démoli et au bord des larmes à certaines occasions qui s’est adressé aux médias.    

«C’est une façon épouvantable de terminer cette saison, qui était pourtant remplie de promesses», a d’abord lancé le #63 des Bruins. 

«Même si le contexte entourant les éliminatoires de cette année était très différent, nous avions placé les attentes très hautes en début de parcours. Vous savez, ce fut un énorme sacrifice pour les joueurs de venir s’isoler ici pendant des semaines. En s’inclinant ainsi après des mois de préparation, c’est un peu comme si nous avions perdu notre temps.

«C’est dur, a poursuivi Marchand. Tu ne sais jamais quand l’opportunité de batailler pour une coupe Stanley se présentera de nouveau. Tu ne sais même jamais quand ton équipe se classera de nouveau pour les séries. Toutes les opportunités ratées font très mal.»

Diplomate, la petite peste a également tenu à louanger le travail de ses adversaires. 

«Le Lightning possède une équipe redoutable. Ils ne nous ont rien concédé. Ils effectuent leurs sorties de zone très rapidement et leur jeu de transition est à point. Leurs meilleurs joueurs ont été à la hauteur et les autres de joueurs de l’équipe ont suivi. Ils ont une belle profondeur.»

La fin pour Chara?    

Le capitaine des Bruins Zdeno Chara a quant à lui été questionné sur son avenir. 

À 43 ans, le grand défenseur a peut-être donné ses derniers coups de patin dans la LNH. 

«Je ne sais pas trop quoi vous répondre. Le match vient tout juste de se terminer. Je dois prendre le temps d’y réfléchir», a-t-il répondu. 

Quelle que soit la décision de son coéquipier, Marchand, lui, n’avait que de bons mots pour celui-ci. Sa réponse concernant «Big Z» a d’ailleurs été la plus éloquente et étoffée de son point de presse. 

«C’est une icône à Boston. On ne sait pas ce qui arrivera dans son cas, mais je peux vous dire que c’est un véritable plaisir d’aller à l’aréna avec lui chaque jour. Il est tellement dévoué envers son sport. Il prend soin de lui comme peu de joueurs le font. C’est l’une des meilleures personnes que j’ai rencontrées. 

«Il fera son entrée en Temple de la renommée. J’en suis certain. C’est l’un des meilleurs défenseurs, point final. C’est un véritable honneur de jouer avec lui. Il est un coéquipier et un capitaine fantastique. Il est incroyable.»

La fin d’une époque?    

Plusieurs joueurs des Bruins verront leur contrat arriver à échéance dans les prochains jours. D’autres, comme Chara, vieillissent. 

Une page est-elle en train de se tourner à Boston? 

«C’est définitivement quelque chose qui a traversé mon esprit», a répondu Patrice Bergeron. 

«Ce n’est jamais quelque chose que tu veux voir. Il faudra voir comment les dirigeants vont gérer tout ça. J’espère voir tout le monde revenir. Nous avons traversé beaucoup de choses ces dix dernières années et nous avons soudé de forts liens.»