Séries 2020 de la LNH

Les Bruins sont en vacances

Publié | Mis à jour

Après les champions en titre de la Coupe Stanley au tour précédent, les derniers finalistes ont plié bagage lundi. 

Battus 3 à 2 par le Lightning en prolongation, les Bruins se sont vus montrer la sortie en cinq rencontres.  

Au moins, Patrice Bergeron et ses coéquipiers ont chèrement vendu leur peau. Après deux rencontres à oublier, les Bruins ont tout donné pour survivre au moins deux jours de plus.

Ils ont mitraillé le filet d’Andrei asilevskiy de 47 tirs. Cette insistance a permis à David Krejci de pousser les deux équipes en prolongation alors qu’il ne restait qu’un peu plus de deux minutes et demie à faire au troisième engagement. Les Bruins sont également ceux qui ont été les plus redoutables en prolongation.

Toutefois, c’est Victor Hedman qui a eu le dernier mot grâce à un tir décoché depuis le cercle des mises en jeu à 14 min 10 s de la deuxième période de prolongation.

Le Suédois a ainsi propulsé le Lightning vers une cinquième présence en finale de l’Association de l’Est depuis 2011.

Halak se rachète  

Venu en relève à Tuukka Rask, rentré chez lui pendant la série face aux Hurricanes, Jaroslav Halak a connu sa large part d’ennuis face aux Lightning. Au cours des quatre premiers matchs, il avait maintenu une moyenne de buts alloués de 3,66 et un taux d’efficacité de ,891.

Cependant, le gardien slovaque s’est racheté avec une solide performance lundi. L’ancien du Canadien a fait face à 35 tirs, dont plusieurs n’étaient pas commodes.

À quelques occasions, il a frustré les créatifs attaquants du Lightning à l’aide d’un déplacement latéral parfaitement synchronisé. Il en a fait voir de toutes les couleurs à Ondrej Palat, patineur le plus menaçant du Lightning dans cette série.

Le Tchèque est tout de même parvenu à toucher la cible pour la cinquième fois en cinq rencontres dans cette confrontation. En marquant dans un quatrième match de suite, Palat a égalé un record d’équipe en séries éliminatoires.

Kucherov au vestiaire  

Il faut dire que le Lightning a été privé de l’un de ses meilleurs éléments pendant une bonne partie de la rencontre. Atteint au visage par le bâton de Zdeno Chara à mi-chemin de la première période. Nikita Kucherov a retraité au vestiaire à plusieurs occasions. D’ailleurs, il n’est pas revenu au banc des siens à compter de la troisième période, obligeant le Lightning à terminer la rencontre à 10 attaquants.

Entre autres, il a raté les quatre minutes de supériorité numérique ayant suivi ce geste du défenseur des Bruins. Voilà qui explique en partie pourquoi l’attaque massive du Lightning n’a jamais été capable de s’installer convenablement en territoire ennemi.

On ignore l’état de santé du Russe, mais sa perte pourrait s’avérer lourde pour le Lightning, déjà privé de Steven Stamkos depuis février.

Inefficace à forces égales  

Les Bruins n’ont qu’eux à blâmer pour cette sortie au deuxième tour. Leur incapacité de marquer des buts à forces égales a mené à leur perte. Depuis leur arrivée à Toronto, les Bruins n’ont marqué que 17 buts à cinq contre cinq, ce qui leur vaut le dernier rang parmi les huit équipes à avoir atteint le deuxième tour.

Avec son but égalisateur, Krejci était le premier à faire scintiller la lumière rouge en pareille circonstance depuis la troisième période du deuxième match.

Il faut dire que le manque de profondeur des Bruins a facilité la vie des Floridiens, qui ont pu concentrer leurs efforts à contrer le premier trio. Brad Marchand (4) et David Pastrnak (2) ont marqué 6 des 10 buts des Bruins dans cette série. Quatre de ces six buts l’ont été à forces égales.

Bourreau de travail  

Jon Cooper aime bien utiliser sept défenseurs. Mais ce n’est certainement pas pour ménager Victor Hedman. Le grand Suédois a passé plus de 27 minutes sur la patinoire lors de trois des quatre derniers matchs. Encore lundi soir, Cooper l’a envoyé dans la mêlée pendant 38 min 5s. Il s’est fait complice du but d’Anthony Cirelli avant d’inscrire celui de la victoire.

Finaliste pour l’obtention du trophée Norris, Hedman est de toutes les missions, qu’elles soient offensives ou défensives. D’ailleurs, il n’est pas étranger au fait que les Bruins n’aient pas été en mesure de trouver le fond du filet à forces égales.

La fin pour Chara?  

Cette élimination des Bruins coïncidera-t-elle avec le chant du cygne de Zdeno Chara ? À 43 ans, et maintenant joueur autonome, le capitaine des Bruins pourrait bien avoir disputé son dernier match.

En 22 saisons, dont 14 avec les Bruins, Chara a disputé 1553 rencontres.

SOMMAIRE  

DEUXIÈME PROLONGATION

14:10 - BUT LIGHTNING! Victor Hedman surprend Halak et élimine les Bruins!

TROISIÈME PÉRIODE

20:00 - Fin du temps réglementaire.

17:27 - BUT BRUINS! Le tir de Chara dévie et atterit directement sur la palette de David Krejci, qui n'a qu'à pousser la rondelle dans une cage béante! C'est l'égalité 2-2.

12:03 - BUT LIGHTNING! Anthony Cirelli dévie un tir de la pointe et trompe la vigilance de Jaroslav Halak en moitié de période. 2-1 TAMPA!

05:47 - Cedric Paquette étampe Charlie McAvoy contre la rampe. Le défenseur des Bruins est sonné et passe un long moment sur la glace. Le joueur des Bruins quitte pour les vestiaire. On ne déverne pas de pénalité sur le jeu.

DEUXIÈME PÉRIODE

20:00 - Fin de la période.

13:20 - Jaroslav Halak y va d'un arrêt à bout portant aux dépens de Palat.

12:37 - BUT BRUINS! Boston profite d'un jeu de puissance. David Pastrnak décoche un puissant lancer sur réception, qui ne laisse aucune chance à Andrei Vasilevskiy. C'est l'égalité 1-1.

04:21 - BUT LIGHTNING! Ondrej Palat redirige habilement le lancer de la pointe de Kevin Shattenkirk. Halak est battu. 1-0 TAMPA!

01:18 - Ondrej Palat se fait voler un but par Halak.

PREMIÈRE PÉRIODE

20:00 - Fin de la période.

12:48 - Le bâton de Zdeno Chara atteint Nikita Kucherov en plein visage! L'attaquant russe se tord de douleur et quitte pour le vestiaire. Chara est chassé pour quatre minutes.

02:29 - Jaroslav Halak y va d'un superbe déplacement pour voler un but à Alex Killorn.

01:23 - Nikita Kucherov passe bien près d'ouvrir la marque, mais son tir frappe le poteau!

00:00 - Début du match.