LNH

«C’est inacceptable» - Huberdeau

Publié | Mis à jour

Les Flames de Calgary ont livré une contre-performance jugée incompréhensible, jeudi, au grand déplaisir de l’attaquant Jonathan Huberdeau et de ses coéquipiers, qui étaient à court de mots pour expliquer leurs ennuis.

La formation albertaine a laissé filer deux précieux points en s’effondrant 5 à 1 devant les pauvres Blackhawks de Chicago, sous les huées de la foule en colère du Scotiabank Saddledome. Occupant le neuvième rang de l’Ouest de la Ligue nationale de hockey (LNH), la troupe de l’entraîneur-chef Darryl Sutter possède une marge de manœuvre plutôt réduite et ce genre de soirée face au pire club de son association n’aidera pas sa cause. 

«C’est inacceptable, a vociféré Huberdeau, seul buteur des siens jeudi, en point de presse d’après-match. On dirait bien qu’on les a sous-estimés. Ils se sont présentés ici et nous savons qu’il ne s’agit pas de la meilleure formation du circuit; ils se retrouvent au bas du classement, mais on ne peut pas leur manquer de respect. C’est une leçon pour nous, ils ont bien joué.»

«À cause de notre manière de jouer comparativement à celle de l’adversaire, il y a eu trop de montées offensives contre nous. Ils ont obtenu tellement d’occasions de marquer. Je me sens mal pour "Marky" [le gardien Jacob Markstrom], puisque nous avions bien performé récemment et cette fois, nous n’avons pas été à la hauteur devant lui», a-t-il ajouté, tel que rapporté par le site NHL.com.

Grosse promotion pour Jakob Pelletier

Pour sa part, la recrue Jakob Pelletier a obtenu du temps de jeu au sein du premier trio, en compagnie de Nazem Kadri et d’Huberdeau. Voilà un beau vote de confiance pour celui qui disputait sa troisième rencontre en carrière dans la LNH. Toutefois, cela n’efface pas le désarroi régnant à l’intérieur du vestiaire.

«Du début à la fin, ça n’a pas été suffisant. L’effort d’équipe n’y était pas. Je pense que "Pelts" [Pelletier] a été efficace. À part de cela, nous devons tous être meilleurs», a considéré le joueur d’avant Mikael Backlund.

Huberdeau a d'ailleurs assuré que son compatriote s’était rapidement intégré dans l’équipe. Il s’est réjoui qu’il y ait «enfin un autre francophone» dans l’équipe.

«Je veux prendre soin de lui, évidemment, et qu’il soit confortable, a-t-il lancé, selon le “Calgary Sun”. Il joue vraiment bien depuis son arrivée.»

Une décennie après avoir fait ses débuts dans le circuit Bettman en tant qu’ancien choix de première ronde, tout comme Pelletier, l’ancien des Panthers de la Floride a conseillé le jeune Québécois.

«J’ai dit à Jakob: “Continue de jouer comme tu sais le faire. C’est pour ça que tu as été repêché et c’est pour ça que tu connais du succès”.»

Les Flames tenteront de renverser la vapeur en visitant le Kraken de Seattle, vendredi, avant de se retrouver en congé jusqu’au 6 février. Le message de Sutter à ses ouailles en prévision de cette rencontre fut bien simple : «soyez meilleurs», a-t-il dit aux médias.

-Par ailleurs, les Flames ont annoncé vendredi que le nom du défenseur Chris Tanev avait été ajouté à la liste des blessés. Cela permettra à l’attaquant Brett Ritchie d’effectuer un retour au jeu. Tanev, qui a inscrit huit points en 40 duels cette saison, s’est blessé lors du duel de lundi, face aux Blue Jackets de Columbus.