MLB

Aaron Judge écrit (enfin) l’histoire

Publié | Mis à jour

Il a peut-être fait languir le baseball majeur quelques matchs, mais Aaron Judge a finalement égalé le record de l’Américaine en frappant sa 61e longue balle de la saison, dimanche, dans une victoire de 8 à 3 des Yankees de New York à Toronto.

Après une panne sèche de sept rencontres sans coup de circuit, Judge a finalement rejoint Roger Maris et son record datant de 1961.

Au septième assaut, le colosse de 30 ans a propulsé à l’extérieur des limites du terrain une offrande de Tim Mayza (8-1), qui venait de faire son entrée dans le match. Ce dernier avait accordé un simple à Aaron Hicks quelques instants auparavant, ce qui a permis à Judge d’ajouter deux points au tableau.

«J'espérais que [la balle] franchirait la clôture. Je ne savais pas au début. Je ne voulais pas me tenir au marbre si elle devait heurter le mur, a déclaré Judge. C'est un honneur incroyable. Il y avait beaucoup d'émotions. Cela m'a pris un peu plus de temps que je ne le voulais.»

Le record absolu dans le baseball majeur est détenu par Barry Bonds. Il avait étiré les bras 73 fois en 2001. Dans la Nationale, cinq autres frappeurs ont déjà inscrit plus de 61 circuits en une campagne.

Roger Maris fils et Patty Judge – la mère de la vedette des Yankees – étaient aux premières loges de ce moment historique. Réunis dans les gradins, ils se sont enlacés avec émotion.

Il n’y aura pas de saga concernant la personne qui a attrapé la longue balle, puisqu’elle a atterri près de l’enclos des Blue Jays après un rebond sur la clôture.

Un match en trois temps

Nonobstant les prouesses de Judge, le match de mercredi était particulièrement important pour les hôtes. Avec une victoire, ils pouvaient s’assurer de participer au tournoi éliminatoire en tant qu’équipe repêchée.

Les Bombardiers du Bronx en ont toutefois décidé autrement, eux qui ont jailli en première et septième manches.

Pour ce match crucial, le gérant John Schneider a décidé de faire confiance à Mitch White comme lanceur partant. Il a rapidement regretté cette décision, puisque le Californien a concédé cinq coups sûrs, trois points mérités et autant de passes gratuites en moins de quatre manches.

Josh Donaldson et Oswald Peraza ont lancé le bal en première manche aux dépens de White, avec un simple productif chacun. Marwin Gonzalez a ensuite procuré une avance de trois points aux Yankees en frappant un ballon-sacrifice.

Les Jays n’avaient toutefois pas dit leur dernier mot. Muselée par Gerrit Cole (13-7) après cinq manches, l’attaque torontoise s’est mise en marche grâce à la longue balle en solo de Danny Jansen. Bo Bichette et Vladimir Guerrero fils ont ensuite nivelé la marque avec respectivement un simple et un ballon-sacrifice.

Les Yankees ont cependant repris les devants avec le circuit de Judge, puis Harrison Bader a cloué le cercueil torontois grâce à un simple et un optionnel.

Les Blue Jays recevront les Red Sox de Boston pour une série de trois duels à partir de vendredi. 

Yankees vs Blue Jays 28 septembre 2022 -

Qui l'arrêtera? 

Avec sept parties à jouer d’ici la fin de la saison pour les Yankees de New York, Aaron Judge pourrait continuer de grimper les échelons dans le livre des records du baseball majeur pour le plus grand nombre de circuits en une saison.

Au calendrier, la formation new-yorkaise recevra d’abord les Orioles de Baltimore pour trois rencontres, de vendredi à dimanche. Judge et les Yankees compléteront leur saison au Texas en visitant les Rangers dans une série de quatre parties. 

Statistique intéressante : Judge compte neuf circuits en 15 matchs face à la formation de Baltimore jusqu’ici cette saison. 

En frappant sa 61e longue balle de la campagne, mercredi soir à Toronto, Judge a pour l’instant rejoint Roger Maris. Il est ainsi codétenteur de la marque de circuits en une saison dans la prestigieuse histoire des Yankees, mais aussi dans la Ligue américaine. «Être à 60 pendant un moment aux côtés de Babe Ruth, c’était fantastique. 

Et maintenant d’avoir la chance d’être à 61 en compagnie d’un autre grand Yankee, c’est vraiment "cool"», s’exprimait Judge, mercredi soir, devant les nombreux journalistes. Rejoindre Sosa Seulement trois joueurs différents ont déjà mieux fait que Judge : Barry Bonds, détenteur de l’ultime record avec 73 dans l’uniforme des Giants de San Francisco en 2001, puis Mark McGwire et Sammy Sosa. 

Dans le cas de Sosa, ancienne gloire des Cubs de Chicago, il compte trois saisons de 63 circuits ou plus. C’est lui que Judge, après une éventuelle 62e bombe, aura dans le viseur. Le géant des Yankees s’arrêtera-t-il à 61, 62, 63, 64, 65 circuits? 

Une autre interrogation demeure à savoir si Judge sera utilisé à tous les matchs ou si on lui accordera un peu de répit avant le début des éliminatoires. La Triple Couronne? Au-delà de son total de circuits pour la saison 2022, Judge pourrait aussi réaliser un autre exploit majeur, soit remporter la Triple Couronne dans la Ligue américaine. 

Il doit ainsi terminer premier dans les trois catégories offensives suivantes : circuits, points produits et moyenne au bâton. T

out risque de se jouer sur la moyenne au bâton, puisque Judge, à ,313, lutte férocement avec Luis Arraez, des Twins du Minnesota. Miguel Cabrera est le plus récent joueur à avoir obtenu la Triple Couronne. Il avait, en 2012, frappé 44 circuits, produit 139 points et affiché une moyenne de ,330 avec les Tigers de Detroit. 

Dans l’histoire du baseball majeur, le gagnant de la Triple Couronne ayant présenté la plus faible moyenne au bâton demeure Frank Robinson, des Orioles, en 1966. 

Celui qui fut gérant des Expos de Montréal avait offert un rendement de ,316 cette saison-là. Il avait devancé assez aisément Tony Oliva, des Twins (.307).

Le plus grand nombre de circuits en une saison dans le baseball majeur

1 – Barry Bonds (2001) – 73 

2 – Mark McGwire (1998) – 70 

3 – Sammy Sosa (1998) – 66 

4 – Mark McGwire (1999) – 65 

5 – Sammy Sosa (2001) – 64 

6 – Sammy Sosa (1999) – 63 

7 – Aaron Judge (2022) – 61 – Roger Maris (1961) – 61 

9 – Babe Ruth (1927) – 60