Crédit : AFP

Blue Jays - MLB

Les Yankees champions de leur section

Publié | Mis à jour

Les Yankees de New York n’ont eu aucun problème face à des Blue Jays de Toronto dégonflés, mardi au Rogers Centre. Leur victoire de 5 à 2 leur a assuré de terminer au premier rang de la section Est de l’Américaine.

Impérial sur la butte, Jameson Taillon (14-5) a mené les Bombardiers du Bronx à bon port. Il n’a permis que deux points mérités sur sept coups sûrs en sept manches et un tiers au monticule, en plus de retirer six frappeurs sur des prises.

Gleyber Torres a mené le bal pour les visiteurs à l’attaque. Il a frappé trois coups sûrs et produit autant de points, permettant notamment à Aaron Judge de croiser la plaque en sixième manche.

Les artilleurs des Jays ont d’ailleurs employé une technique efficace, mais pas nécessairement ingénieuse pour empêcher Judge de frapper sa 61e longue balle de la saison. Le cogneur des Yankees a profité de quatre passes gratuites dans le duel.

Judge n’a pas frappé de circuits à ses sept derniers matchs. Rappelons qu’il tente d’égaler le record de l’Américaine de Roger Maris, établi en 1961.

Aaron Hicks, avec un double, et Anthony Rizzo, avec un simple, ont inscrit les autres points des vainqueurs. Kyle Higashioka et Oswaldo Cabrera ont aussi donné des maux de tête aux hommes de John Schneider en cognant respectivement trois et deux coups sûrs.

La soirée a été particulièrement ardue pour Jose Berrios (11-7), qui a été capable du meilleur comme du pire cette saison. En cinq manches et un tiers, il a concédé neuf frappes en lieu sûr et cinq points mérités. Les Yankees ont été limités à deux coups sûrs le restant du match après son départ de la butte.

Les releveurs David Phelps et Anthony Bass se sont démarqués en fin de rencontre pour la seule équipe canadienne du baseball majeur, passant tous deux trois frappeurs dans la mitaine en moins de deux manches.

Le match avait pourtant bien débuté pour les Jays, portés par la longue balle en solo de George Springer au premier assaut. Ils ont toutefois peiné à démystifier Taillon et son successeur Lou Trivino par la suite, n’ajoutant qu’un point grâce au simple de Vladimir Guerrero fils.

Les Blue Jays, qui avaient remporté leurs trois derniers matchs, tenteront de ravir cette série de trois matchs mercredi.