La Poche Bleue le midi

L’entraîneur qui a «cassé» Mathieu Perreault

Publié | Mis à jour

La journée des tests physiques, comme c’est le cas pour les Canadiens de Montréal aujourd’hui, n’est, en général, pas une journée appréciée des joueurs. C’est toutefois un passage obligé.

L’ancien joueur de la LNH et du Tricolore Mathieu Perreault a révélé, mercredi, lors de l’émission La Poche Bleue le midi que la difficulté de ces tests physiques n’est pas la même partout dans la LNH. 

«Ce n’est jamais bien le fun, a admis d’emblée Perreault. D’avoir à te pousser au maximum de tes limites, ça demande un effort mental difficile. On le fait, tout le monde le fait et tu passes à travers. J’ai été chanceux, car à Winnipeg avec Paul Maurice, les tests physiques étaient relativement faciles. Pour une bonne période de ma carrière, ce n’était pas si pire.

«Bruce Boudreau, à Washington, c’était tough. Il nous faisait patiner de ligne rouge à ligne rouge dans le fond de la zone aller-retour. Je me rappelle, une fois, la première année, j’avais cassé. J’avais manqué de gaz.»

Perreault a confié avec un grand sourire avoir été la cible de remarque bon enfant de la part de ses coéquipiers, mais qu’il avait également échangé des mots avec l’entraîneur.

« L’entraîneur vient te voir, a continué Perreault. C’est pour ça qu’il fait les tests et c’est ça qui fait que tu t’améliores l’année suivante. Je m’étais préparé différemment pour pouvoir passer à travers. »

À voir dans la vidéo ci-dessus.