Canadiens de Montréal

CH: l'importance des tests physiques

Publié | Mis à jour

C'est aujourd'hui que les joueurs des Canadiens de Montréal se soumettront à une batterie de tests physiques dans le cadre du camp d'entraînement de la formation.

Il s'agit là d'une journée très utile pour être au parfum de la condition physique et de la progression des joueurs. 

«Pour les plus jeunes, tu veux savoir s’il y a eu une progression au cours de l’année, au cours de l’été, a souligné Patrick Delisle-Houde, ancien coordonnateur de la préparation physique chez le CH, qui est maintenant entraîneur adjoint chez les Redbirds de l’Université McGill lors de l'émission Salut Bonjour sur les ondes de TVA. Pour les plus vieux, tu veux savoir où ils en sont rendus dans leur condition physique pour être capables de les aider au courant de la saison et de les garder au niveau maximal.» 

Ainsi, les différents tests permettent de connaître l'évolution de la forme physique des joueurs et de déterminer la marche à suivre pour les prochains mois.

«Tu comprends où tu en es rendu avec les joueurs, a continué Delisle-Houde. On parle de joueurs de 18 ans à 36 ans. La composition corporelle est différente, l’entraînement à 36 ans est différent de celui d’un joueur de 18 ans. Le potentiel à exploiter est différent. Cette journée est très utile pour savoir où tu es rendu avec tes jeunes, ce qu’ils ont développé dans les dernières semaines, ce qu’ils vont développer et sur quoi tu devrais travailler avec eux dans les prochains mois.»

«Ce qui est intéressant avec les joueurs des Canadiens, c’est que ce sont des athlètes naturels. Ils sont multi-sports. Ce sont de bons sauteurs, de bons coureurs, de bons joueurs de soccer, c’est assez impressionnant. Shea Weber est un athlète de force assez impressionnant avec une composition corporelle assez impressionnante. Tomas Plekanec était très en forme et ce n’est pas pour rien qu’il était capable de jouer jusqu’à 36 ans.»

À voir dans la vidéo ci-dessus.