Crédit : Photo Martin Alarie

CF Montréal

CF Montréal: Romell Quioto dans la cour des grands?

CF Montréal: Romell Quioto dans la cour des grands?

Patrice Bernier

Publié 25 juillet
Mis à jour 25 juillet

Le CF Montréal a remporté une deuxième victoire consécutive, samedi, face au D.C. United pour consolider son emprise sur le quatrième échelon du classement de l’Association de l’Est. Il s’agit d’un gain important pour distancer ses rivaux dans la course aux éliminatoires. 

Les hommes de Wilfried Nancy ont maintenant cinq points d’avance sur Orlando City SC, qui sont cinquièmes, mais également sept points sur le FC Cincinnati, septième au classement, et neuf points sur le Charlotte FC, huitième. 

L’idée n’est probablement plus d’uniquement se qualifier pour les éliminatoires, mais de consolider une place qui octroiera à l’équipe un match à domicile. 

Si Djordje Mihailovic et Victor Wanyama sont les joueurs qui se sont démarqués le plus depuis le début de la saison, Romell Quioto commence à être bien en vue aux yeux des partisans. Il est le meilleur buteur depuis 2020 et continue de monter en puissance. Face au D.C. United, le Hondurien a secoué les cordages à deux occasions - et aurait pu avoir un troisième but, mais a raté son lob -, pour établir une marque personnelle, avec neuf buts. Avec 13 matchs à jouer, sera-t-il en mesure de rentrer dans la cour des grands, composée de Marco Di Vaio, Didier Drogba et Ignacio Piatii, qui sont les derniers joueurs à avoir réussi 10 buts et plus dans une saison?

Quioto avait été acquis du Dynamo de Houston, qui voulait s’en débarrasser, contre Victor Cabrera Cabrera. Il était un ailier et en 2020, Thierry Henry cherchait un attaquant de pointe. Il a ainsi fait le pari de le transformer en buteur; un pari qui s’est avéré positif. 

Il est en voie de réaliser une saison exceptionnelle. En 2020, il avait marqué huit buts en 19 parties (1483 minutes). Même chose en 2021 (1240 minutes jouées). En 2022, avec 1282 minutes à son compteur, il est à neuf réalisations, toujours en 19 duels. Il est sur une belle séquence de cinq buts dans les six derniers rendez-vous du CF MTL. À ce rythme, il pourrait peut-être abattre certaines marques de Nacho Piatti, qui a trois saisons 10 buts et plus (2016-2017-2018), et peut-être arriver au talon de Marco Di Vaio, qui avait réussi 20 buts en 2013; un record d’équipe. 

Question pour vous, les partisans. Selon vous, qui est le meilleur joueur du CF Montréal? Est-ce que Mihailovic, qui a été super influent en début de saison, Wanyama, qui travaille un peu plus dans l’ombre mais a été le plus régulier, ou Quioto qui monte en puissance depuis des semaines? 

Pantemis, brillant

Oui le CF Montréal a vaincu le D.C. United, mais il aura fallu un sauvetage de la part du gardien James Pantemis. Le Québécois était aux oubliettes depuis plusieurs mois et est revenu en force. Il a démontré de la résilience et du caractère contre Toronto et a réalisé des arrêts importants contre D.C. C’est grâce aux arrêts opportuns qu’il a faits que le CF Montréal a obtenu trois points à Washington. Quioto a été l'homme providentiel, mais Pantemis a sécurisé les trois points. 

Il s’agit ainsi deux performances rassurantes pour Pantemis. Sera-t-il en mesure de maintenir la cadence? Autre défi que de consolider sa place de numéro un à Montréal, il y a aussi cette troisième place de gardien de but pour équipe Canada en vue de la Coupe du Monde en novembre. Chamboulera-t-il la hiérarchie pour détrôner, Dayne St-Clair, le portier de Minnessota?

Bravo à Mohamed Farsi

Si vous avez manqué l’annonce, le joueur québécois Mohamed Farsi a signé un contrat avec le Crew de Columbus. Voilà un bel exemple de l’exode du talent québécois. Grâce à sa confiance et sa persévérance, il a su se démarquer passage de la ligue semi-pro PLSQ 2019 à la ligue professionnel canadienne 2020-2021, lui qui avait été élu le meilleur jeune joueur en 2020 dans la CPL.  

Ainsi, il est passé à la deuxième équipe du Columbus, le Crew 2 en MLS Next Pro, à l’équipe première. Il a les habiletés et la bonne mentalité pour se frayer un chemin. Il s’agit d’un bel exemple pour les ambitieux et les rêveurs et ça démontre que la route vers le monde professionnel a plus d'une avenue. On lui souhaite une longue carrière.