Crédit : AFP

Golf

Un titre majeur à la portée de Brooke Henderson

Publié | Mis à jour

Avec une seule ronde à compléter, l’Ontarienne Brooke M. Henderson détient une avance de deux coups au Championnat Evian, en France. En conservant la tête dimanche, elle obtiendrait son deuxième titre majeur sur le circuit de la LPGA.

Henderson, qui représente possiblement l’une des athlètes les plus mésestimées au Canada, n’avait que 18 ans quand elle a remporté, en 2016, le tournoi autrefois appelé Championnat féminin KPMG de la PGA.

À l’époque, l’athlète originaire de Smiths Falls, à mi-chemin entre Ottawa et Kingston, avait eu besoin d’un oiselet, au premier trou de prolongation, pour vaincre la célèbre Lydia Ko.

Cette fois, à Evian-les-Bains, la quatrième et ultime ronde pourrait donner droit à un grand spectacle mettant en vedette Henderson et la Sud-Coréenne So Yeon Ryu.

Attention sur les verts!

Après avoir ramené de superbes cartes de 64 lors des deux premiers jours, Henderson a enchaîné avec un pointage de 68, samedi. Elle se retrouve à -17.

Un boguey, dès le premier trou, a mal entamé sa troisième ronde, mais la Canadienne a tenu bon en complétant avec quatre oiselets et 13 normales. Sur le deuxième neuf, elle a retranché un précieux coup au 14e fanion quand elle a complété en deux mouvements cette normale 3 de 226 verges.

Il faut toutefois admettre qu’Henderson, avec 30 roulés, a éprouvé quelques difficultés avec son fer droit dans cette troisième journée. Elle devra mieux faire dimanche.

«Cela ne s'est pas aussi bien passé que lors des deux premières journées, mais j'ai tenu bon, a confié la golfeuse de 24 ans au site web de la LPGA. J'ai sauvé plusieurs normales sur le neuf de retour, ce qui était bien.

«Je n'ai pas réussi autant d'oiselets. J'ai eu un peu plus de difficulté sur le parcours aujourd'hui [samedi]. J'espère continuer de bien frapper la balle demain et, je l'espère, être meilleure sur les verts.»

Pression supplémentaire

Sa plus proche poursuivante So Yeon Ryu, deux coups derrière à -15, a pour sa part joué 65, samedi. Avec trois oiselets aux quatre derniers trous, la Sud-Coréenne est d’ailleurs venue ajouter de la pression sur les épaules de Henderson avant l’ultime ronde.

L’Américaine Sophia Schubert occupe le troisième rang de la compétition. Avec un cumulatif de -13, elle demeure une menace, étant à quatre coups de la Canadienne.

En plus de viser un deuxième titre majeur, Henderson pourrait triompher pour une 12e fois au total sur le circuit de la LPGA. Sa plus récente victoire remonte à la Classique ShopRite, le mois dernier, au New Jersey.