Crédit : AFP

Tennis

Félix Auger-Aliassime s’écroule au mauvais moment

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Ayant vu son match de deuxième tour interrompu la veille par l’obscurité, le Québécois Félix Auger-Aliassime a été incapable de terminer le travail, s’inclinant en trois manches de 4-6, 6-3 et 7-6 (4) devant l’Australien Jason Kubler, jeudi, au tournoi de tennis de Newport, au Rhode Island.

Pourtant, le favori de cette compétition sur gazon détenait une avance de 6-5 au dernier set, mais a vu son rival classé au 102e rang mondial provoquer la tenue d’un bris d’égalité. Le vainqueur a capitalisé sur sa première balle de match pour avancer en quart de finale, où il retrouvera son compatriote James Duckworth.

Neuvième du circuit de l’ATP, Auger-Aliassime a encaissé un troisième échec consécutif en simple; à Wimbledon, il avait plié l’échine d’entrée de jeu devant l’Américain Maxime Cressy. Face à Kubler, il a claqué 16 as, contre cinq pour son opposant. Il a empoché 61 % des points joués sur son premier service.

L’athlète de l’unifolié tentait de se ressaisir en double plus tard dans la journée, aux côtés du Français Benjamin Bonzi. Les deux hommes avaient rendez-vous avec les premières têtes de série, le Sud-Africain Raven Klaasen et le Brésilien Marcelo Melo en deuxième ronde.

Ces derniers ont montré pourquoi ils étaient classés aussi haut, prenant facilement la mesure d’Auger-Aliassime et de Bonzi en deux manches de 6-4 et 6-2. Les favoris se sont notamment offert 11 balles de bris et en ont converti deux.

Klaasen et Melo se mesureront aux Américains Alex Lawson et Robert Galloway en demi-finale, samedi.