MLB

On crie à l’injustice à Boston

Publié | Mis à jour

Les partisans des Red Sox de Boston ont crié à l’injustice après la défaite de mardi de leurs favoris contre les Blue Jays à Toronto.

Le club du Massachusetts a baissé pavillon 6 à 5, après avoir permis au club de l’unifolié d’inscrire deux points dans la seconde moitié de la neuvième et dernière manche.

Les amateurs ont décrié le fait que le spécialiste des fins de partie des Red Sox, Tanner Houck, n’avait pas le droit de prendre part à ce duel. En fait, l’artilleur de 26 ans ne peut jouer aucun match au Rogers Centre cette saison, puisqu’il n’est pas vacciné contre la COVID-19 et qu’il ne peut franchir la frontière.

Le chroniqueur du quotidien Boston Globe Dan Shaughnessy a quant à lui mis la faute sur les épaules de Houck.

«La défaite la plus amplement méritée de tous les temps. L’antivaccin des Sox est à Boston et profite de sa liberté personnelle pendant que son équipe échappe une avance de 5 à 4 en neuvième. Les Sox ont un dossier de 2-7 contre les Jays et de 7-16 contre les clubs de leur section», a-t-il écrit sur son compte Twitter.

«Je veux être clair : Houck a choisi d’abandonner ses coéquipiers. Sa liberté personnelle est plus importante.»

Les Red Sox et les Blue Jays se retrouveront en soirée pour disputer le troisième et dernier match de la série les opposant dans la Ville Reine. Les favoris de la foule ont remporté les deux premiers duels.