Crédit : AFP

Canadiens de Montréal

DG du CH: en attente de la fumée blanche

DG du CH: en attente de la fumée blanche

Félix Séguin, TVA Sports

Publié 17 janvier
Mis à jour 17 janvier

J’aime comparer l’annonce du prochain directeur général des Canadiens de Montréal à celle d’un nouveau pape. Vous ne trouvez pas?

Quand c’est le temps d’élire un nouveau pape, les cardinaux se réunissent dans ce qu’on appelle le conclave. Jusqu’à ce qu’une décision soit rendue, les cardinaux sont enfermés pour déterminer le premier évêque de Rome. Partout dans le monde, le temps s’arrête et plusieurs milliers sont réuni(e)s sur la place Saint-Pierre. Si une fumée blanche s’échappe de la cheminée de la chapelle Sixtine, cela signifie qu’un nouveau pape a été choisi. 

Bon. Il n’y aura pas de fumée blanche qui sortira de la cheminée du Centre Bell, mais disons que lorsque l’organisation des Canadiens fera connaître sa décision sur les médias sociaux, cela aura un impact semblable.

Le dernier «conclave» des Canadiens est survenu en 2012. À l’époque, Marc Bergevin avait été préféré à Julien BriseBois.

Dans le présent conclave, il est difficile de prédire le résultat du vote.

Il s’agit d’une décision importante puisque la personne choisie aura un grand impact sur le futur de l’organisation. Les transactions, le repêchage, les contrats, les joueurs autonomes, le ballotage, le choix des entraîneurs et j’en passe.

Certaines décisions prises dans les premiers jours de cet important mandat auront des conséquences sur le rendement de l’équipe dans cinq ou dix ans.

Crédit photo : REUTERS

La grande question  

Comme plusieurs parmi vous, j’ai l’impression qu’en engageant Jeff Gorton, le propriétaire Geoff Molson venait d’embaucher son directeur général.

Bien que le titre de Gorton soit vice-président exécutif des opérations hockey, nous sommes plusieurs à croire que le ou la DG qui sera embauché(e) n’aura peut-être pas tous les pouvoirs quand viendra le temps de prendre une décision.

Cette zone grise devra être clarifiée lors de la conférence de presse. Une chose est certaine, ce sera l’une des premières questions qui sera posées par les journalistes affectés à la couverture de l’équipe.

Si le CH veut acquérir ou échanger un ou des joueurs, qui aura le dernier mot ? Gorton ou le DG ?

D’ici là, j’attends la sortie de la fumée blanche...