SPO-HOCKEY-LIGHTNING-CANADIENS

Crédit : Ben Pelosse / JdeM

Canadiens de Montréal

Jonathan Drouin écorché par Stéphane Waite

Publié | Mis à jour

Jonathan Drouin ne connaît pas le meilleur début de saison de sa carrière, lui qui compte seulement 14 points, dont quatre buts, en 23 matchs. À sa défense, c’est aussi le cas pour plusieurs autres joueurs du Canadien de Montréal. Toutefois, l’ancien entraîneur des gardiens de la formation montréalaise Stéphane Waite a jeté de l’huile sur le feu, lundi.

«On faisait même des farces à l’intérieur [du vestiaire], de dire Waite, durant le plus récent épisode du balado "Sortie de zone", diffusé sur les ondes du 98,5 FM. On disait en joke: voyons, Jo a-t-il une clause, dans son contrat, qui [l’empêche] de scorer? Des fois, il avait des occasions de marquer incroyables, mais non, il cherchait à passer. On dirait qu’il cherche des chums dans l’équipe.»

• À lire aussi: DANS LA MIRE DU CH? | «Il peut jouer 1000 matchs dans la LNH»

• À lire aussi: «J’ai hâte de le voir dans l’uniforme bleu, blanc et rouge...»

Depuis son arrivée à Montréal, durant l’été 2017, à la suite d’un échange l’amenant dans la Belle Province en retour du défenseur Mikhail Sergachev, le Québécois n’a pas été en mesure de surpasser plusieurs de ses sommets personnels, établis à sa dernière campagne avec le club de la Floride. En 2016-2017, il avait noirci la feuille de pointage 53 fois, dont 21 fois en secouant les cordages.

Il a été en mesure d’égaler sa marque de 53 points, en 2018-2019, mais en huit matchs de plus de ce qui lui avait été nécessaire en Floride. Il n’a aussi jamais reproduit les 21 filets de cette campagne, son meilleur résultat à Montréal étant de 18. La pandémie, les blessures et des problèmes personnels ont ralenti l’athlète de 26 ans à ses deux dernières saisons, lui qui n’a pas franchi la barre des 10 buts lors d’aucune d’entre elles.

Walsh à la défense de son client  

L’agent de joueurs Allan Walsh, qui représente entre autres Drouin, n’a pas hésité une seconde à défendre son protégé lorsqu’il a eu vent des propos de Waite.

Walsh, qui représente aussi le gardien québécois Marc-André Fleury, n’a pas la réputation de garder ses propos pour lui-même lorsqu’une situation lui déplaît. Il n’hésitait jamais à critiquer sévèrement l’organisation des Golden Knights de Vegas, quand cette dernière préférait Robin Lehner à son client.

Cette fois, Walsh a condamné les propos de Waite sur son compte Twitter.

«À quel point c’est triste de voir Stéphane Waite, qui a été congédié du poste d’entraîneur des gardiens du Canadien, être aussi désespéré et en manque d’attention, qu’il doive faire des entrevues en revendiquant ce qui se passait dans le vestiaire du CH et en attaquant différents joueurs. Un vrai professionnel...»