LNH

Leon Draisaitl modère les attentes envers lui

Publié | Mis à jour

Leon Draisaitl est en feu cette saison. Avec 20 buts en seulement 19 rencontres, pourrait-il entrer dans le club sélect des joueurs ayant marqué 50 fois en 50 rencontres ou même y aller d’une saison de 82 buts? Ça n’arrivera pas, selon le principal intéressé.

L’Allemand a été questionné par les journalistes à propos de son rythme historique, après la rencontre de mercredi soir face aux Coyotes de l’Arizona. Le joueur des Oilers d’Edmonton s’était démarqué en amassant deux buts et autant de mentions d’aide, pour un total de 40 points en 19 matchs.  

«Vous pensez que je vais marquer 82 buts cette année? Ça n’arrivera pas, a répondu Draisaitl en riant. Évidemment, jouer avec le numéro 97 [Connor McDavid] rend la tâche plus facile; il y a beaucoup d’espaces libres quand il est là. Mais je ne m’attends pas à accomplir cela. Ce n’est pas réaliste selon moi.»

Seulement trois joueurs ont réalisé l’exploit incomparable d’inscrire plus de 82 buts en une saison. Wayne Gretzky l’a fait deux fois (92 et 87), tandis que Brett Hull (86) et Mario Lemieux (85) l’ont également accompli.

Le club des 50 en 50? 

Dans le club officiel des 50 buts en 50 matchs, on ne retrouve que Gretzky, Lemieux, Hull, Maurice Richard et Mike Bossy. Draisaitl pourrait-il rejoindre ce groupe en 2021-2022?

«Je crois que c’est un peu fou de penser que je marquerai 50 buts en 50 parties, a-t-il avoué. En ce moment, les rondelles rentrent bien pour moi, mais c’est une ligue où il est difficile de marquer. Ainsi, ne vous attendez pas à ce que j’atteigne cette statistique.»

«Évidemment, je vais continuer de tirer. Si ça entre, tant mieux», a ajouté Draisaitl, qui s’attend à frapper un mur au cours de la saison.

N’empêche qu’à son rythme actuel, le hockeyeur de 26 ans pourrait récolter 86 buts et 86 mentions d’aide pour 172 points.