LNH

Gourde fait vraiment tout pour aider le Kraken

Publié | Mis à jour

Ayant soulevé la coupe Stanley deux fois avec le Lightning de Tampa Bay dans les dernières années, l’attaquant québécois Yanni Gourde doit s’adapter à une nouvelle réalité avec son club d’expansion: le Kraken de Seattle.

Celui qui est l’un des cinq joueurs les mieux rémunérés chez le Kraken, avec un salaire annuel moyen de 5,166 millions $, fait tout sur la patinoire pour aider sa formation. Mercredi soir, dans une défaite de 4 à 2 contre les Blackhawks de Chicago, il a même jeté les gants devant Alex DeBrincat. À voir dans la vidéo ci-dessus.

Souriant pendant le combat, Gourde était moins enthousiaste après le revers des siens. 

«Nous devons effectuer une bonne présence sur la glace, puis suivre avec une autre bonne présence, trouver un rythme et bâtir un certain rythme, a indiqué Gourde, cité sur le site web du Kraken. Nous devons prendre ça une présence à la fois.»

Le Québécois n’a pas été habitué à la défaite au cours des dernières saisons avec le Lightning. Or, le Kraken traverse présentement une malheureuse séquence de cinq revers.

«Ils ont mieux patiné que nous en première période, a pour sa part noté l’entraîneur-chef du Kraken, Dave Hakstol, en parlant des Blackhawks. J’ai quand même apprécié les énormes efforts de notre part pour le reste du match.»

DeBrincat : à la Gordie Howe

C’était 2 à 0 pour Chicago, en début de troisième période, quand Gourde et DeBrincat se sont battus. Le joueur des Hawks complétait alors un tour du chapeau à la Gordie Howe, soit un but, une mention d’aide et une bagarre dans un même match.

Gourde, lui, a enfilé son quatrième but de la saison, plus tard en troisième période, mais le Kraken est demeuré à court.

La formation de Seattle, qui recevra l’Avalanche du Colorado vendredi soir, présente maintenant un dossier de 4-11-1 et occupe le dernier rang du classement de la section Pacifique.

Jordan Eberle est le meilleur de l’équipe, avec huit buts. Suivent Jared McCann et Brandon Tanev, avec chacun six réalisations, devant Gourde et ses quatre filets.

Le Québécois est par ailleurs l’attaquant le plus utilisé par le Kraken depuis le début de la saison, avec une moyenne de près de 20 minutes par match. Il domine également dans le cercle des mises en jeu avec un pourcentage d’efficacité de 56,9 %.