JiC

«J’en ai encore la chair de poule»

Publié | Mis à jour

L’entraîneur adjoint des Flyers de Philadelphie Michel Therrien était aux premières loges, mardi soir, d’un moment spécial lors du match contre les Flames de Calgary.

En effet, l’attaquant des «Oranges» Kevin Hayes, à son deuxième match de la saison, a trouvé le fond du filet en deuxième période. Immédiatement après sa réalisation, Hayes a pointé vers le ciel pour dédier son but à son frère Jimmy, décédé il y a quelques mois.  

«Tu en parles et je vois les images en même temps, j’en ai encore la chair de poule, a souligné Therrien, mercredi, lors de l’émission JiC sur les ondes de TVA Sports. Pour ceux qui connaissent Kevin Hayes, c’est un joueur qui est très apprécié dans la Ligue nationale et qui est un coéquipier extraordinaire. 

«Il a fait face à beaucoup d’adversité depuis le début de la saison, ayant eu deux opérations à l’abdomen. Il en était seulement à son deuxième match. [...] Et dès qu’il à marquer, on l’a vu, il a pointé vers le ciel, vers son frère. Donc ce sont des moments vraiment touchants et bien mérités pour Kevin et sa famille.»

Hayes, avec l’aide de Rasmus Ristolainen, marquait ainsi un premier but cette saison.

Gallagher «prend ça à coeur»    

Dans un autre registre, Therrien a également commenté le geste de Brendan Gallagher à l’endroit de Barclay Goodrow, mardi, dans le match entre les Canadiens de Montréal et les Rangers de New York.

Pour avoir été son entraîneur pendant quelques saisons, Therrien est bien placé pour parler du petit attaquant du CH.

«Oui, c’est un geste de frustration, mais en même temps, tu veux que tes leaders prennent ça à coeur, a expliqué Therrien. [...] Tu peux pardonner à l’occasion ces choses là, mais ça te démontre que lorsque des choses comme ça arrivent, j’aime mieux retenir un cheval que de pousser comme la vieille picouille dans le Vieux Montréal. Tu as plus de chances de finir premier dans ce temps-là. 

«Brendan Gallagher prend le succès de son équipe à coeur et il l’a démontré hier. [...] Je ne pense pas que le coach aura grand-chose à dire.»

À voir dans la vidéo ci-dessus.