Lions de Trois-Rivières

«Des moments féériques» pour les joueurs des Lions

Publié | Mis à jour

Malgré tout l’amour qu’ils ont reçu jeudi, les joueurs des Lions de Trois-Rivières avaient le visage long après la défaite de 6-3 contre les Growlers de Terre-Neuve, déplorant notamment leurs nombreuses erreurs.

S’il y avait de la fébrilité dans les estrades du Colisée Vidéotron, dans le vestiaire avant le match, il y avait beaucoup de nervosité, a reconnu le gardien Kevin Poulin.

«On a commis trop d’erreurs, mais on va trouver la solution ensemble», a lâché l’ancien porte-couleurs des Islanders de New York, qui a cédé cinq fois sur 34 tirs – l’autre but des Growlers de Terre-Neuve ayant été inscrit dans un filet désert.Les Lions, eux, ont décoché 25 lancers vers le filet adverse.

Après un départ laborieux, ils ont retrouvé leur aplomb, mais le mal était déjà fait, ont-ils reconnu.

«Il va falloir élever notre niveau de jeu [dès ce soir], pour rendre aux partisans tout ce qu’ils nous ont donné», a déclaré le capitaine Cédric Montminy.

«L’ambiance était excitante, mais c’est sûr qu’on n’a pas eu le résultat qu’on voulait, a-t-il ajouté. Les partisans nous ont montré leur support tout de suite.»

«C’est encore plus exceptionnel»

Mais malgré la déception de la défaite, Alexis D’Aoust, premier marqueur de l’histoire du club, s’est dit très touché par l’ardeur de ses nouveaux fans.

«C’était vraiment de super moments. L’ovation au départ et après mon but, c’étaient des moments féériques, a déclaré l’attaquant. C’est spécial pour moi, parce que je viens de la région. Ça fait deux ans que mes parents et mes amis n’ont pas pu me voir jouer [à cause de la pandémie].»

«Je ne suis pas allé sur la route encore, mais je peux dire que ce qu’on a ici, c’est exceptionnel, a souligné Poulin. Et les partisans, c’est encore plus exceptionnel.» 

Alexis D'Aoust marque le 1er but de l'histoire des Lions -