Lions de Trois-Rivières

Une défaite d'entrée de jeu pour les Lions

Publié | Mis à jour

Salle comble, serviettes blanches qui tournoyaient comme en séries éliminatoires. Ils étaient attendus à Trois-Rivières, les Lions, et ils ont été chaudement accueillis par leurs nouveaux partisans malgré une défaite de 6 à 3.

Pour la première fois en 60 ans, les amateurs de hockey de la ville ont pu encourager leur équipe professionnelle, jeudi.   

Les Lions, nouvelle filiale du Canadien, constituée de 19 Québécois sur un total de 21 joueurs, avaient réussi à réunir quelque 5000 partisans au Colisée Vidéotron pour leur match inaugural.

Est-on particulièrement chauvin, à Trois-Rivières ? Il semble bien, car l’attaquant Alexis D’Aoust et le défenseur Guillaume Beaudoin, qui sont nés dans la région, ont reçu les applaudissements les plus nourris pendant les présentations d’avant-match.

«Depuis qu’on a su qu’on aurait une équipe de la ECHL à Trois-Rivières, on sentait vraiment l’engouement ici, a commenté D’Aoust, après le match. Tout le monde me demandait si j’allais venir jouer ici. C’était vraiment un grand moment et je crois que c’est bon pour la ville.»

Mais le plus bel accueil de tous, c’est à l’ancien porte-couleurs du Canadien Jean-Guy Talbot qu’il a été réservé, après qu’il se soit rendu au centre de la patinoire à l’aide d’une marchette.

«Pas la dernière» 

L’homme de 89 ans, originaire du Cap-de-la-Madeleine, a été présenté à la foule en compagnie de Réjean Houle et de Léon Rochefort. La touchante ovation réservée au gagnant de sept coupes Stanley a fait trembler l’amphithéâtre pendant de longues secondes.

«Je suis toujours content quand on m’applaudit, mais j’espère chaque fois que ce ne soit pas la dernière!», a souri Talbot lorsque rencontré pendant l’entracte.

L’ex-défenseur, devenu plus tard entraîneur dans la Ligue nationale, se réjouissait de voir autant de gens réunis pour un match de hockey dans son coin de pays.

«En espérant que ça dure longtemps, ces salles combles», a-t-il lancé.

Un but après 16 secondes 

Mais sur la glace, ce sont plutôt les Growlers de Terre-Neuve qui ont fait la fête. Le match n’était vieux que de 16 secondes lorsque Gordie Green a gâché le beau party des Lions en déjouant Kevin Poulin sur le deuxième tir des visiteurs.

Un but qui donnait le ton à la rencontre. Le pointage s’est vite creusé en faveur de la filiale des Maple Leafs, qui menaient 4 à 0 à mi-chemin au deuxième engagement.

La veille, l’entraîneur-chef Éric Bélanger avait prôné la patience envers son club, qui a été constitué dans les derniers mois et qui n’a disputé aucun match préparatoire.

«C’est bien beau s’entraîner, mais c’est en situation de match qu’on va connaître notre valeur», avait-il souligné.

Une ovation à la fin 

Les partisans devront peut-être se montrer encore patients envers leurs nouveaux favoris, mais ils ont tout de même pu festoyer un peu jeudi.

D’abord quand D’Aoust les a fait lever d’un bond de leurs sièges en inscrivant le premier but de l’histoire de l’équipe, lors d’un désavantage numérique avec huit minutes à faire à la deuxième période.

Puis, environ deux minutes plus tard, les amateurs réunis au nouveau Colisée ont eu une autre occasion de faire tournoyer leurs serviettes blanches lorsque Shawn St-Amant a réduit l’écart à deux buts.

Le capitaine Cédric Montminy a marqué l’autre but de la nouvelle concession, mais cette tentative de remontée s’est avérée vaine, les Growlers étant parvenus à creuser davantage l’écart.

Malgré la défaite, les partisans de Trois-Rivières n’ont jamais cessé d’encourager leur équipe. Si les « Lions ! Lions ! Lions ! » ont fusé plusieurs fois dans le match, ils ont été particulièrement sentis à la fin du match.

Les spectateurs se sont même levés sur leur siège, offrant à leurs joueurs une dernière ovation.

► Les Lions et les Growlers se retrouveront pour le deuxième d’une série de trois matchs dès vendredi soir.

LIONS PRESENTATION -

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

3e période:         

20:00 - Fin du match. 

18:56 - BUT! Ryan Chyzowski marque dans un filet désert et porte la marque à 6-3.

17:03 - BUUTTTT! Cédric Montminy marque un troisième but pour les Lions.

Cedric Montminy touche la cible -

01:08 - BUT! Ryan Chyzowski porte un dur coup aux Lions; il fait 5-2 en début de troisième tiers.

5-2 GROWLERS -

00:00 - Début de la période. 

2e période:            

20:00 - Fin de la période. 

17:15 - BUUUTTTT! Shawn St-Amant en rajoute pour Trois-Rivières et marque le deuxième but de son équipe. 4-2.

Shawn St-Amant marque le 2e des Lions -

15:01 - BUTTTTT! Alexis D'Aoust marque le premier but de l'histoire des Lions et réduit l'écart.

Alexis D'Aoust marque le 1er but de l'histoire des Lions -

08:48 - BUT! Bobby McMann porte la marque à... 4-0 Growlers. Ça va mal! 

4-0 GROWLERS -

00:00 - Début de l'engagement.

1re période:              

20:00 - Fin de la période. 

14:52 - BUT! Eh ben. Marc Johnstone fait 3-0 pour les visiteurs.

3-0 GROWLERS -

12:44 - BUT! Brennan Kapcheck double l'avance des Growlers. 

2-0 GROWLERS -

00:16 - BUT! Gordie Green s'assure de refroidir la foule présente à Trois-Rivières. Il marque après seulement 16 secondes et fait 1-0 Growlers.

1-0 GROWLERS -

00:00 - Début du match.