MLB

Les Dodgers à bout de souffle

Publié | Mis à jour

Même s’ils se retrouvent dans les câbles, les Dodgers de Los Angeles croient avoir encore de l’essence dans le réservoir pour remonter la pente dans la série de championnat de la Ligue nationale de baseball.

Après une défaite crève-cœur de 5-4 dans le deuxième duel de la confrontation face aux Braves d’Atlanta, dimanche soir, les champions en titre des ligues majeures tirent de l’arrière 2 à 0 et devront profiter des encouragements de leurs partisans au Dodger Stadium pour revenir dans la lutte. Cependant, sur le terrain, la tâche s’annonce ardue, puisque l’adversaire est en belle forme et que dans le camp californien, certains éléments-clés semblent à bout de souffle.  

Le troisième affrontement de la série aura lieu mardi à 17h et sera diffusé à la chaîne TVA Sports.

C’est le cas du lanceur Max Scherzer, qui a déploré son «bras mort» au terme de sa soirée de travail s’étant conclue par deux points accordés en quatre manches et un tiers. Son gérant Dave Roberts l’a limité à 79 tirs dans sa quatrième sortie en 12 jours. En dépit de la fatigue envahissante, il n’est pas question de baisser les bras, justement. Ce sera à l’artilleur Walker Buehler de ramener les siens sur la voie du succès, et ce, même s’il aura eu droit à moins de congés que d’habitude.

«C’est malheureux, a déclaré Scherzer au site MLB.com à propos de l’échec de dimanche. Par contre, nous aurons "Walk" dans le troisième match et si les clichés du baseball sont vrais, vous n’êtes aussi bon que le partant de votre prochaine rencontre. Ainsi, "Walk" sera au monticule et nous croyons réellement qu’on peut gagner avec lui.»

La stratégie n’a pas fonctionné...  

Une victoire à leur retour à domicile devient impérative pour les Dodgers, qui ne peuvent se permettre de tomber en arrière 3 à 0. Et il en faudra beaucoup plus pour venir à bout des Braves, qui se présenteront avec le vent dans les voiles. Ceux-ci ont effacé un retard de 4 à 2 avec deux points en huitième manche de la partie précédente. 

Pourtant, Roberts avait choisi de miser sur Julio Urias, auteur d’une saison de 20 victoires, venu en relève. Mais la stratégie n’a pas fonctionné et Atlanta a éventuellement tranché avec le point décisif en fin de neuvième.

Maintenant, Urias sera disponible pour le match 4, mercredi, sauf que lui également aura à composer avec un répit réduit. La décision du gérant a été, pour cette raison, questionnée par plusieurs observateurs.

«Il n’avait pas lancé dans l’enclos et il représentait la meilleure option à ce moment, a voulu justifier Roberts. Il était préparé pour cela. C’était l’endroit parfait pour lui, on voulait traverser la huitième manche avec lui avant de finir avec Kenley [Jansen].»

La suite concernant Urias ne semble néanmoins pas préoccuper les Dodgers.

«Julio est dans une situation différente. Son total de lancers est plus bas. Ainsi, il aura un bras plus en forme et il devrait être prêt à son prochain départ», a prédit Scherzer en rappelant que le gaucher a effectué 59 tirs dans la cinquième rencontre de la série de division face aux Giants de San Francisco.