Crédit : PHOTO Courtoisie

Football universitaire RSEQ

Pier-Olivier Lestage: une grande fierté pour les Carabins

Publié | Mis à jour

En obtenant une place sur l’équipe de réserve des Seahawks de Seattle, Pier-Olivier Lestage ajoute une preuve supplémentaire que le circuit universitaire québécois peut éventuellement mener un athlète de chez nous dans les plus hautes sphères du football.

C’est le constat que fait l’entraîneur de la ligne à l’attaque des Carabins de l’Université de Montréal, Mathieu Pronovost.

«Comme entraîneur, c’est plaisant, car ça démontre que nos joueurs n’ont pas besoin d’aller aux États-Unis pour jouer leur football universitaire et se faire remarquer. C’est bon pour l’ensemble du sport universitaire ici au Québec», a exprimé celui qui était responsable de Lestage pendant la majeure partie de son stage chez les Bleus.

Même son de cloche du côté de l’entraîneur-chef des Carabins, Marco Iadeluca.

«C’est toujours bien de voir un gars que tu as entraîné quelque part au Québec percer la formation d’une équipe de la NFL. C’est toujours une fierté pour tout le football québécois», a dit Iadeluca, qui a également eu la chance de côtoyer les David Foucault chez les Carabins et Laurent Duvernay-Tardif au Collège André-Grasset.

Des coéquipiers devenus partisans

Concernant les anciens coéquipiers de Lestage chez les Carabins, ils sont plus qu’excités de voir l’un des leurs réaliser ce qui semblait encore inimaginable il y a une quinzaine d’années.

«C’est malade, s’est exclamé le joueur de ligne offensive François Bessette. Il vit le rêve de petit gars que nous avons tous. De voir qu’un de nos bons amis est rendu-là, j’en perds mes mots.»

«Je suis un peu comme un petit gars qui le regarde jouer et qui est l’un de ses admirateurs. C’est l’un de mes amis et c’est surréel. Je suis tellement heureux pour lui», a-t-il ajouté.

Un objectif atteignable

Également très heureux pour son ancien protégé, Pronovost a tenu à souligner l’humilité et les sacrifices qu’a faits Lestage.

«P-O n’a jamais prononcé le mot NFL durant toutes les années qu’il était ici, a indiqué l’entraîneur de la ligne offensive. Nous savions toutefois que cela était atteignable. Dès son premier jour avec nous, il a pris les bonnes décisions pour atteindre ses rêves. Je suis tellement content pour lui.»

En attendant de suivre les aventures de Lestage à Seattle, les Carabins reprendront l’action vendredi soir, alors que les Stingers de Concordia seront de passage au CEPSUM.