Tennis

Fernandez et Auger-Aliassime révèlent leur recette commune

Publié | Mis à jour

Rien n’arrête Leylah Annie Fernandez et Félix Auger-Aliassime aux Internationaux de tennis des États-Unis.

Les deux Québécois ont atteint coup sur coup les demi-finales à New York, mardi.       

Appelée à dévoiler la recette du succès des joueurs canadiens après son triomphe phénoménal en trois manches de 6-3, 3-6 et 7-6 (5) contre l’Ukrainienne Elina Svitolina en fin d’après-midi, Fernandez a bien fait rire la foule avec sa réponse. «Je dirais que c’est grâce au sirop d’érable!», a-t-elle lancé en entrevue sur le terrain. 

Ses propos ont résonné en soirée après la victoire par abandon de «FAA» contre l’Espagnol Carlos Alcaraz, qui a déclaré forfait alors que le joueur originaire de L’Ancienne-Lorette était en avance 6-3 et 3-1.

Pendant ses deux jours de congé, Auger-Aliassime a promis de célébrer ce fait d’armes en partageant un repas (sucré, bien sûr!) avec sa compatriote. 

«Nous essaierons de trouver le temps de manger ensemble des crêpes avec du sirop d’érable», a-t-il dit au micro de TSN. Voyez ces deux extraits d’entrevues dans la vidéo ci-dessus.

L’industrie de l’érable dit merci    

Mercredi matin, l’industrie de l’érable a remercié la jeune joueuse de 19 ans pour sa déclaration savoureuse. 

Dans un communiqué de presse, les membres du Conseil de l’industrie de l’érable (CIE) ont indiqué être fiers «d’avoir contribué au succès de Leylah». 

Prenant au bond une publicité de Maxi avec Félix Auger-Aliassime, le CEI affirme qu’il s’engage de façon «inconditionnelle à satisfaire les besoins de Leylah en produit de l’érable». 

Un autre joueur canadien, Vasek Pospisil, avait été surpris par les caméras de télévision en train de s’envoyer quelques lampées de sirop d’érable, pendant un arrêt de jeu, dans un match contre le Français Gaël Monfils à l’Omnium Sud de France, à Montpellier, en février 2020. Le hasard veut que Monfils est le conjoint de Svitolina! 

Depuis le début de la quinzaine, Fernandez montre un impressionnant tableau de chasse. Après la Japonaise Naomi Osaka, troisième tête de série, et l’Allemande Angelique Kerber, 16e, la Lavalloise a ajouté la cinquième tête de série à son palmarès. 

La Bélarussienne Aryna Sabalenka (deuxième tête de série) l’attend maintenant pour une place en grande finale.

Quant à Auger-Aliassime, il a lui aussi rendez-vous avec la deuxième tête de série, soit le Russe Daniil Medvedev. 

SIROP D'ÉRABLE TENNIS -