Crédit : AFP

MLB

Les Mariners en embuscade

Publié | Mis à jour

Le Québécois Abraham Toro a été l’un des principaux artisans de la victoire de ses Mariners de Seattle, dimanche, au moment où le club de la côte ouest américaine est impliqué au coeur d’une lutte sans merci pour une place en séries éliminatoires.

L’ancien des Astros de Houston a placé deux fois la balle en lieu sûr, produisant deux points en plus de croiser lui-même le marbre deux fois dans un gain de 10 à 4 en 11 manches. Le club a ainsi remporté ses cinq dernières sorties.

Avant les duels de lundi, les Mariners accusaient ainsi un retard de trois parties sur les Red Sox de Boston et de trois matchs et demi sur les Yankees de New York, les deux équipes qui occupent actuellement les places d’équipes repêchées dans la Ligue américaine.

Avec un match d’avance sur les Blue Jays de Toronto, qui ont pour leur part remporté leurs quatre dernières rencontres, les Mariners sont en bonne posture pour mener la charge, mais ils savent pertinemment qu’ils auront besoin d’aide.

«C'est une équipe spéciale, a lancé le gérant Scott Servais, selon le site officiel du baseball majeur. Et nous avons besoin d'aide, cela ne fait aucun doute, nous avons besoin d'un peu d'aide en cours de route. Nous avons besoin que d’autres équipes frappent un mur. Mais il y a certaines choses qu’on peut contrôler et c’est ce que nous faisons sur le terrain.»

Pas évident

La tâche n’aura toutefois rien de facile, puisque les séries restantes au cours du calendrier mettront les Mariners à rude épreuve. Outre des séries contre les Diamondbacks de l’Arizona et les Royals de Kansas City, ils affronteront les Astros trois fois, les Red Sox trois fois, les Angels de Los Angeles six fois et les Athletics d’Oakland sept fois.

«Nous avons joué du baseball assez solide ces derniers temps, a avancé le lanceur Chris Flexen. Nous allons sortir et compétitionner, nous essayons de gagner des matchs de baseball et de nous rendre aux éliminatoires. C'est excitant, c'est un bon groupe, tout le monde a faim et tente de gagner.»