FOI-SOC-SPO-CANADA-V-UNITED-STATES:-2022-WORLD-CUP-QUALIFYING

Crédit : AFP

Soccer

Soccer : pas de maître entre le Canada et les États-Unis

Publié | Mis à jour

Le Canada a récolté un autre point dans sa quête de qualification pour la Coupe du Monde 2022, dimanche soir, à Nashville. La formation de l’unifolié a livré un match nul de 1 à 1 contre les Américains au Nissan Stadium.

Il s’agissait de la deuxième fois en autant de duels que les Canadiens obtiennent un verdict nul, eux qui avaient aussi fait un 1 à 1 contre le Honduras jeudi dernier.

«J’ai demandé du cœur. J’ai demandé à chaque joueur d’amener un niveau d’intensité et de démontrer qu’ils étaient des frères, a clamé l’entraîneur-chef John Herdman, dont les propos ont été rapportés par Soccer Canada. Match après match, nous sommes plus liés, nous avons plus de chimie. Nous démontrons que nous avons une équipe talentueuse et que chaque joueur souhaite se rendre à la Coupe du Monde de la FIFA. Chaque match est une bataille.»

Dans son affrontement du jour, le Canada a vu les États-Unis s’inscrire au pointage en premier. À la 55e minute, Brenden Aaronson a habilement glissé dans la surface de réparation pour rediriger un centre de l’un de ses coéquipiers dans le filet du gardien Milan Borjan.

Les représentants du pays de l’Oncle Sam n’ont toutefois pas eu l’avance bien longtemps. Sept minutes après la réussite d’Aaronson, Cyle Larin créait l’impasse.

Le jeu s’est amorcé avec un superbe relais de Samuel Adekugbe pour Alphonso Davies. Ce dernier a accepté la passe et usé de sa vitesse pour se rendre profondément dans le territoire de ses rivaux. Le joueur du Bayern de Munich a ensuite repéré Larin, qui avait été laissé complètement seul aux abords du filet adverse. L’athlète de 26 ans n’a eu qu’à placer le ballon dans une cage déserte.

«Nous étions tactiquement solides, nous connaissions notre plan de match et je crois que nous l’avons bien exécuté, a affirmé Samuel Adekugbe. Nous croyons que nous aurions pu obtenir les trois points ce soir [dimanche] et nous sommes déçus de ne pas les avoir eus. Nous allons prendre ce point, mais ce n’est pas la mentalité de ce groupe. Nous croyons que nous avons eu les meilleures chances.»

Mercredi prochain, le Canada tentera d’engranger une première victoire de cette dernière étape vers une qualification pour la prestigieuse compétition. Il recevra la visite du Salvador au BMO Field de Toronto. Il s’agira du troisième match de 14.

L’unifolié n’a pas été en mesure d’obtenir son billet pour la Coupe du Monde depuis l’édition de 1986.