LNH

Un entraîneur des Sharks démissionne à cause de la COVID-19

Publié | Mis à jour

L’entraîneur associé des Sharks de San Jose Rocky Thompson a été forcé de démissionner, vendredi, puisqu’il ne peut être vacciné.

L’homme de 44 ans n’a donc passé qu’une saison derrière le banc du club californien. Il avait également été adjoint avec les Oilers d’Edmonton en 2014-2015.

«En raison d'une exemption médicale qui m'empêche d’obtenir le vaccin de COVID-19, en vertu des nouveaux protocoles de la Ligue, je ne suis pas autorisé à remplir mes fonctions au sein du personnel d'entraîneurs des Sharks pour le moment, a-t-il commenté vendredi, selon le site officiel de l’équipe. Je n'aurai pas d'autres commentaires à ce sujet.»

Thompson a également été entraîneur-chef des Wolves de Chicago pendant trois saisons, de 2017 à 2020. Il a mené l’équipe à la finale de la coupe Calder en 2019, mais les Checkers de Charlotte avaient alors eu le dessus.

Originaire de Calgary, Thompson a disputé 25 parties avec les Flames et les Panthers de la Floride comme attaquant dans la Ligue nationale. Il a écopé de 117 minutes de pénalité sans récolter le moindre point.