Crédit : AFP

F1

Räikkönen atteint de la COVID-19

Publié | Mis à jour

Le Finlandais Kimi Räikkönen (Alfa Romeo) a été testé positif à la COVID-19 pendant le Grand Prix des Pays-Bas de F1, qui se tient depuis vendredi et jusqu'à dimanche, ont annoncé samedi son écurie et les responsables du championnat.

Il sera remplacé au volant par le Polonais Robert Kubica, le pilote de réserve d'Alfa Romeo depuis 2020, qui a participé à trois séances d'essais libres cette saison.

Räikkönen, qui a annoncé mercredi soir qu'il prendra sa retraite en fin de saison, à 42 ans, «n'a pas de symptômes et son moral est bon. Il s'est immédiatement isolé dans son hôtel», précise son écurie dans un communiqué.  

«L'équipe a recherché tous ses contacts proches et n'attend pas d'impact supplémentaire sur son fonctionnement pour le restant de l'événement.»

Le promoteur de la F1, Formula 1, et la Fédération internationale de l'automobile (FIA) assurent que le test positif du Finlandais «n'aura pas d'impact plus large sur le GP des Pays-Bas».

Dans le pays, la durée d'isolement obligatoire peut varier de 3 à 5 jours si la personne ne développe pas de symptômes, et de 7 à 14 jours si les symptômes persistent. 

Dans ce dernier cas, il faut ne plus avoir de symptômes depuis 24 heures pour sortir, précise l'Institut national de la santé publique et de l'environnement dans une note datée du 24 août.

Après les Pays-Bas ce week-end, la Formule 1 se déplace en Italie, à Monza, la semaine prochaine.

Le Mexicain Sergio Pérez, le Canadien Lance Stroll et le Britannique Lewis Hamilton ont tous les trois manqué des GP l'an dernier car ils étaient été atteint du coronavirus.