Crédit : AFP

MLB

Un grand chelem pour Abraham Toro contre son ancienne équipe

Publié | Mis à jour

Le Québécois Abraham Toro a été l’acteur principal d’un scénario digne des plus grands films de Hollywood mardi soir, alors qu’il affrontait son ancienne équipe.

Se présentant au bâton en huitième manche avec un pointage de 0 à 0, le représentant des Mariners de Seattle a frappé le premier grand chelem de sa carrière pour permettre aux siens de vaincre les Astros de Houston, 4 à 0.

Toro avait été échangé des Astros aux Mariners il y a une trentaine de jours, et ce, contre deux lanceurs. L’un de ceux-ci, soit le releveur Kendall Graveman, était sur la butte lorsque le Longueuillois a expulsé la balle à l’extérieur des limites du terrain.

«C’est fou comment les choses se sont alignées dans ce match, alors que les deux gars qui ont été échangés l’un contre l’autre se retrouvent au centre du moment crucial de la partie», a dit le gérant des Mariners, Scott Servais, lors des conférences de presse qui ont suivi l’affrontement présenté au T-Mobile Park.

«C’était une présence au bâton incroyable de Toro, qui a trouvé le moyen de s’accrocher face à Graveman. Il a obtenu un tir qu’il n’a pas raté et il a donné un sacré coup de bâton.»

Un pressentiment

Avant de jouer les héros, Toro a ressenti que quelque chose allait se passer en huitième manche.

«Quand l’engagement s’est amorcé, je me souviens d’avoir dit aux gars que j’allais connaître une grosse présence au bâton», a révélé le Québécois après la partie.

L’instinct de Toro n’a pas fait défaut, lui qui a livré toute une bataille à Graveman. Le joueur d’avant-champ des Mariners avait déjà deux prises contre lui après trois lancers de son rival. Il a toutefois réussi à se maintenir en vie avec trois fausses balles et il a finalement étiré les bras sur le huitième tir de l’artilleur des Astros.

«J’essayais vraiment de frapper la balle le plus fort possible, a dit Toro à propos de ses premiers moments à la plaque contre Graveman. C’est pour ça que j’étais sous la balle. Après avoir été victime de deux prises, j’ai décidé de garder ça simple. Mon élan était directement sur la balle.»

C’était la toute première fois que Toro réussissait un grand chelem lors d’un match de la saison régulière du baseball majeur. C’était également la 10e fois qu’il expédiait la balle à l’extérieur des clôtures en 2021.

Le choix de cinquième ronde au repêchage de 2016 connait beaucoup de succès depuis qu’il a changé de décor et qu’il porte l’uniforme des Mariners. En 32 parties avec le club de Seattle, Toro a frappé 38 coups sûrs, dont quatre circuits, en plus de maintenir une moyenne au bâton de ,311.