Crédit : AFP

MLB

État des forces dans la MLB: le dernier droit

État des forces dans la MLB: le dernier droit

François Paquet

Publié 30 août
Mis à jour 30 août

Le mois de septembre est à la veille de se pointer le nez et il ne reste qu’un peu plus d’un mois à la saison régulière. 

Voici un coup d’œil de l’état des forces à l’aube du dernier droit.  

1- Giants de San Francisco (84-46)  

Les hommes de Gabe Kapler méritent de garder le premier rang. Ils ont toujours la meilleure fiche des majeurs, même si les Dodgers jouent du très bon baseball.

2- Dodgers de Los Angeles (82-49)  

Ils ont connu une excellente séquence de 14 victoires en 16 matchs pour distancer les Padres et rester à proximité du premier rang de la section Ouest.

3- Rays de Tampa Bay (82-48)  

Ils continuent leur domination de la section Est, mais ils ne doivent pas lever le pied avec les Yankees qui sont en feu

4- Yankees de New York (76-54)  

Une incroyable séquence de 13 victoires leur a permis de bien se positionner pour les séries, mais ce sera difficile de rattraper Tampa Bay.

5- White Sox de Chicago (76-56)  

Ils peuvent mieux jouer, mais le retour en santé de Luis Robert, Eloy Jimenez et Yasmani Grandal, font d’eux une bien meilleure équipe. Le titre de la section Centrale de la Ligue Américaine n’est qu’une formalité.

6- Brewers de Milwaukee (79-52)  

Leur personnel de lanceurs est solide et l’attaque a trouvé ses repères. À moins d’une catastrophe majeure, ils seront les champions de la division Centrale de la Ligue Nationale.

7- Astros de Houston (77-53)  

Leur enclos de relève est plus solide depuis l’acquisition de plusieurs bons bras à la date limite des transactions. Ils se sauvent tranquillement avec le titre de la section Ouest.

8- Red Sox de Boston (75-57)  

Ils n’ont pu résister à la splendide poussée des Yankees, mais un bon mois de septembre pourrait leur permettre de se glisser en séries comme meilleur deuxième.

9- Reds de Cincinnati (71-61)  

Menés par Joey Votto ainsi que leur gérant David Bell, les Reds jouent du baseball très inspiré depuis un mois. Ils participeraient aux séries si la saison se terminait aujourd’hui.

10- Braves d’Atlanta (70-59)  

Les différentes acquisitions d’Alex Anthopoulos font le travail et chaque jour, un nouveau héros aide les Braves à gagner. Ils ont pris possession de la tête de la section Est et seront difficiles à déclasser.

11- Mariners de Seattle (70-61)  

Ils vont probablement manquer de temps et de talent, mais c’est déjà tout un exploit des Mariners d’être encore dans la course en septembre.

12- A’s d’Oakland (72-59)  

Ils ont échappé plusieurs gros matchs qu’ils auraient dû gagner, ce qui a comme conséquence la chute de l’équipe au classement et le risque de rater les séries.

13- Padres de San Diego (69-62)  

Ils ont connu un long passage à vide à la fin du mois d’août et se retrouve en position difficile au classement du meilleur deuxième.

14- Cardinals de St. Louis (66-63)  

Au moment où l’équipe retrouvait sa confiance, l’as lanceur, Jack Flaherty, se retrouve à nouveau sur la liste des blessés. Ce sera probablement le coup de grâce.

15- Blue Jays de Toronto (68-61)  

L’attaque et la défensive ont connu des ennuis en août et les chances de participer aux séries éliminatoires fondent comme neige au soleil.

16- Phillies de Philadelphie (66-64)  

Ils ont connu une belle séquence avant de s’écrouler lors d’un voyage sur la côte Ouest. Ça ne sent pas les séries à Philadelphie.

17- Indians de Cleveland (64-64)  

On prépare déjà la prochaine saison, mais les Indians semblent avoir fait un bon coup en mettant la main sur le rapide Myles Straw des Astros de Houston.

18- Tigers de Detroit (62-69)  

Ils gagnent en confiance et continuent de jouer les troubles-fêtes. Ils sont à un ou deux joueurs près d’être compétitifs l’an prochain.

19- Angels de Los Angeles (64-67)  

Shohei Ohtani continue de voler le spectacle pendant que Mike Trout n’est toujours pas revenu au jeu.

20- Mets de New York (63-67)  

Non seulement ils ont perdu le premier rang de la division, mais ils ne sont même plus dans la course aux séries après un mois d’août horrible. Le poste de Luis Rojas est en danger.

21- Rockies du Colorado (60-70)  

Les Rockies ne jouent pas du mauvais baseball pour un club éliminé. Mais c’était à prévoir puisqu’ils n’ont échangé aucun de leurs gros noms à la date limite.

22- Royals de Kansas City (59-71)  

Le point positif de cette saison, c’est le rendement du receveur, Salvador Perez, qui a déjà plus de 35 circuits cette saison.

23- Twins du Minnesota (57-73)  

Au moment où Byron Buxton fini par revenir au jeu, c’est le lanceur Kenta Maeda qui se retrouve sur la liste des blessés pour une opération au coude droit.

24- Nationals de Washington (55-74)  

Ils sont très heureux des performances du jeune droitier, Joshia Gray, qui lance très bien depuis son arrivée à Washington dans la transaction impliquant Max Scherzer et les Dodgers.

25- Cubs de Chicago (57-75)  

On s’ennuie certainement des gros canons en attaque, mais ce sont les lanceurs qui connaissent des moments difficiles. Le personnel de lanceurs est complètement à reconstruire.

26- Marlins de Miami (55-76)  

Une saison très décevante pour les jeunes Marlins, qui avaient pourtant si bien joués lors de la saison écourtée de 2019.

27- Pirates de Pittsburgh (48-83)  

On continue d’accumuler les espoirs et de couper les cennes en quatre. Ils font vraiment penser aux Expos du début des années 2000.

28- Rangers du Texas (45-85)  

La rumeur dit qu’ils seront très actifs sur le marché des joueurs autonomes. Ce qui est très surprenant pour une équipe qui amorce sa reconstruction.

29- Diamondbacks de l’Arizona (44-88)  

Ils ont signé quelques belles victoires en août et ce sont eux qui ont sorti les Phillies de la course au titre de la section Est en les balayant lors d’une série au Chase Field.

30- Orioles de Baltimore (40-89)  

Ils ont connu une séquence de 19 revers et méritent amplement leur dernier rang dans l’état des forces.