Boxe

Des images «bouleversantes» pour Marie-Pier Houle

Publié | Mis à jour

La boxeuse Marie-Pier Houle, qui a mis K.O. la Mexicaine Jeanette Zacarias Zapata, lors du gala de boxe du Groupe Yvon Michel (GYM) samedi soir, est profondément ébranlée par l’état précaire de son adversaire se trouvant toujours dans un état critique mais stable presque 48 heures après le combat.

En entrevue à l’émission «Le Québec Matin» sur les ondes de LCN lundi, Houle avait encore la gorge nouée par les émotions en repensant aux événements «affreux» de samedi. Voyez l'entrevue dans la vidéo ci-dessus.  

«Ce n’est vraiment pas évident. Je vis des émotions présentement que je n’aurais jamais voulu vivre. Je boxe depuis tellement longtemps par passion, j’adore ce que je fais, je sais qu’il y a toujours des risques.»

La Québécoise a notamment écrit un message sur sa page Facebook en soutien à Jeanette Zacarias Zapata, jeune pugiliste qui a touché 1800 $ pour monter sur le ring.

«Les événements d’hier me bouleversent très profondément. La boxe comporte son lot de risques et de dangers. C’est notre métier, notre passion. Jamais, au grand jamais, l’intention de blesser gravement un adversaire ne fait partie de mes plans. Mes pensées les plus sincères vont à mon adversaire Jeannette Zacarias Zapata, ainsi qu’à sa famille. Je souhaite de tout mon cœur qu’elle se rétablisse, a-t-elle écrit avant d’écrire les mots suivants en espagnol. J’offre mes pensées et prières à mon opposante Jeanette Zacarias Zapata et toute sa famille.»

Des convulsions   

Quelques secondes après sa défaite aux mains de Houle (4-0, 2 K.-O.), Jeanette Zacarias Zapata (2-4-0, 0 K.-O.) s’est effondrée dans les bras de l’arbitre Albert Padulo jr.

Le médecin de la Régie des alcools, des courses et des jeux et les ambulanciers sont venus à son secours dans les secondes après sa chute au plancher. La Mexicaine ne s’est pas relevée par la suite et a été prise de convulsions.

L’athlète de 18 ans a été immobilisée et a quitté le ring sur une civière pour être conduite d’urgence à l’hôpital. Elle aurait eu besoin de manœuvres de réanimation durant son transport vers l’hôpital Sacré-Coeur.

Bien que son état de santé soit toujours critique, elle est stable, plongée dans un coma artificiel.

«Ce sont des images qui me bouleversent. J’ai un peu de difficulté à parler. [...] Je pense à Jeanette qui est en train de lutter pour sa vie. Ça me met un peu en état de choc. J’ai de la difficulté à expliquer ce que je ressens, mais je suis de tout cœur avec eux, je pense très fort à elle», a insisté la boxeuse québécoise.

Si cet incident est très difficile à vivre, Houle, 31 ans, veut continuer de boxer.

«C’est désolant ce qui est arrivé, mais je ne suis pas prête à mettre ma carrière de côté, je vais prendre un pas de recul», a-t-elle laissé tomber.

Lorsqu’elle arrivée à l’hôpital après son combat samedi soir, Zapata luttait pour sa vie et les pronostics n’étaient pas encourageants. Les médecins craignaient pour sa vie. Toutefois, sa situation s’est améliorée sensiblement au cours des dernières heures.

Voyez ci-dessous une entrevue avec Yvon Michel.

Entrevue avec Yvon Michel -